Actualités

Passation de charge au Maep: Dossouhoui s’installe à nouveau.

La cérémonie de passation de charges entre le ministre Delphin Koundandé (sortant) et Gaston Dossouhoui (entrant) s’est déroulée dans la salle de conférence du Ministère de l’agriculture, de l’elevage et de la pêche (Maep) ce lundi 30 octobre 2017. Dans la salle, on pouvait noter la présence du ministre de l’agriculture du Sénégal, des anciens ministres Michel Sogbossi, Jean Dansou Gbéto, Jean Baptiste Eyédayé. Les représentants des Partenaires techniques et financiers (Ptf) étaient aussi de la partie. Ces derniers ont souhaité voir à court terme, l’opérationnalisation effective des Directions départementales du Maep (Ddaep) et des Agences territoriales de développement agricole (Atda). Ceci, afin qu’ils puissent continuer à appuyer lesdites directions.

L’un des temps forts de la passation, fut le bilan des 18 mois passés à la tête de ce Ministère par Delphin Koundandé. Lequel bilan a été dressé par le Secrétaire général du Ministère, Françoise Assogba Komlan. Il en ressort de sa présentation, la finalisation des dossiers de liquidations, le redéploiement du personnel, le règlement du problème des dotations en carburant, etc.

Le ministre entrant s’est plutôt penché sur le dialogue qu’il qualifie de fécond pour mener à bien sa mission. Pour le syndicaliste Aymar Anato, Secrétaire administratif du Synatrader, pour une première fois, un ancien ministre revient à la tête de ce Ministère.
À l’entendre, « c’est celui qui a liquidé les structures et licencié les employés qui laisse place à celui qui donnait les consignes depuis le laboratoire de Akpakpa ».

Partager
Publicités

Publications similaires

2 comments

  1. […] le ministre Gaston Dossouhoui, il s’agit d’une action pilote d’envergure modeste pour l’instant. « Mais elle servira de […]

  2. […] notamment au niveau de la production cotonnière et des céréales. Gaston Dossouhoui, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, revient ici sur les stratégies qui ont permis d’aboutir à ces exploits qui forcent […]

Laissez un commentaire