Actualités

Adaptation au réchauffement climatique Les pays du Sahel veulent investir 400 milliards de dollars d’ici 2030

Fulbert ADJIMEHOSSOU                                 FRATERNITE

400 milliards de dollars. C’est le montant que projettent investir  d’ici à 2030 les pays du Sahel pour faire face aux  effets du réchauffement climatique. Cette décision a été validée à la 1ère Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la région du Sahel qui s’est ouverte hier à Niamey. Le plan s’inscrit dans la continuité des engagements pris à travers l’Accord de Paris sur le réchauffement climatique. Il permettra de catalyser les investissements climatiques et vise diverses actions sur le terrain pour limiter les émissions des gaz à effet de serre et permettre aux populations des pays concernés de mieux s’adapter aux changements climatiques. «  Il s’agit de la traduction des engagements de nos Etats à travers l’Accord de Paris sur le réchauffement climatique», a déclaré Almoustapha Garba, ministre nigérien de l’Environnement. La dégradation climatique dans la région Sahel est très préoccupante. La région est extrêmement vulnérable aux changements climatiques, ce qui fragilise à la fois les conditions de vie des populations et les écosystèmes. « La région du Sahel est soumise à une très forte variabilité climatique. La situation du Sahel montre combien le changement climatique a un impact sur la disponibilité des ressources», a rappelé pour sa part le président Issoufou Mahamadou. Ces pays comptent sur les partenaires financiers, mais aussi sur les pays développés. Le Bénin est représenté à ces assises par le ministre Aurélien Agbénonci.

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

1 commentaire

  1. […] 400 milliards de dollars. C’est le montant que projettent investir  d’ici à 2030 les pays du Sahel pour faire face aux  effets du réchauffement climatique. Cette décision a été validée à la 1ère Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la région du Sahel qui s’est ouverte hier à Niamey https://zoomagro.com/index.php/2019/02/28/il-sagit-de-la-traduction-des-engagements-de-nos-etats-a-t… […]

Laissez un commentaire