Actualités

10 choses à ne jamais évacuer aux toilettes

GREEN NEWS

N°3 Février 2019

Jeter certaines choses dans les toilettes peut s’avérer extrêmement néfaste pour l’environnement. De plus, ces gestes que certains considèrent encore comme anodins peuvent sérieusement endommager vos canalisations ainsi que les stations d’épuration…les toilettes ne sont pas une poubelle !

1- Les lingettes

 Elles sont extrêmement résistantes et ne sont pas biodégradables ! Une fois dans les égouts, elles se gorgent de graisses et d’eau et se transforment peu à peu en masses visqueuses.

2 – Les cotons-tiges

Les cotons-tiges sont trop petits pour être interceptés par les grilles de filtration des stations d’épuration. Heureusement, ils vont être interdits en 2020

3 – Les chewing-gum

Un chewing-gum jeté dans les toilettes ne va pas s’éliminer correctement. Il va se fixer aux canalisations et provoquer des dégâts…En plus, il lui faudra plus de 5 ans pour se dégradé dans la nature !

4 – Les serviettes hygiéniques et des tampons (Les rouleaux de papier toilette)

Les serviettes et les tampons ne se dissolvent pas dans l’eau. Tout comme les fameux emballages plastiques qui entourent les tampons. En moyenne, une serviette ou un tampon jeté dans les toilettes met 500 ans à se désagréger.

5 – Les matières grasses alimentaires

Cela peut paraître étrange mais oui, certaines personnes ont l’habitude de jeter des graisses alimentaires (voire même les huiles de vidange) dans leur toilette. Pourtant, en refroidissant, les graisses font durcir et former des masses qui vont boucher les tuyaux.

6 – L’eau de javel

L’eau de javel est extrêmement nocive pour l’environnement mais aussi pour votre fosse septique. Mieux vaut donc utiliser du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude pour nettoyer efficacement vos toilettes.

7 – Les médicaments

Ils risquent de polluer les nappes phréatiques et d’être ainsi extrêmement néfastes à l’écosystème local.

8 – Les mégots de cigarettes

Les mégots de cigarettes sont remplis de produits chimiques !

9 – Les préservatifs

Les préservatifs ne se désagrègent pas dans l’eau.

10 – Les cheveux

A l’instar du fil dentaire, ils ne vont pas du tout se dissoudre mais vont former des paquets et obstruer ainsi les tuyaux.

En résumé et pour faire simple : les toilettes ne devraient servir que pour les excréments, l’urine et le papier hygiénique qui vont se désagréger durant le processus de traitement des eaux usées. Toutes les autres choses n’ont rien à faire dans la cuvette ! 

Extrait d’un article rédigé par Marie Mourot,

Partager
Publicités
PATRICE TALON GREEN NEWS

Publications similaires

Laissez un commentaire