Actualités

Bénin/ Collines: ACMA2 initie des jeunes de Savè et Ouèssè à l’usage des Tic dans l’agriculture

Le programme Approche communale pour le marché agricole(Acma 2) poursuit sa série de formation. Cette fois-ci, c’est le département des Collines qui est honoré. Après donc les jeunes leaders des communes de Bantè , Savalou, Dassa-Zoumè et Glazoué, Acma 2 forme, à l’hôtel Béthel de Glazoué depuis ce mardi 18 juin 2019, 41 jeunes venus des communes de Savè et Ouèssè, à l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication (Tic) dans l’agriculture. Cette formation qui prend fin jeudi prochain va permettre aux participants de découvrir comment utiliser les nombreux outils numériques dans les chaînes de valeur agricole promues  par le programme.

Ils sont des jeunes femmes et jeunes hommes identifiés par ACMA2 dans ces deux communes qu’il a constituées en Pôles d’entreprises agricoles (Pea) notamment maïs, arachide, manioc et soja à suivre la formation. L’objectif selon le formateur principal, Feudore Dagba, est d’apprendre aux participants pendant les trois jours de la formation, l’usage du numérique dans leurs différents domaines d’activités agricoles pour qu’à leur tour, ils puissent restituer les acquis à leurs paires. Déjà, à la fin de cette première journée, une évaluation a été faite pour jauger le niveau d’assimilation des participants.

«C’est un bilan très positif pour le compte de la première journée», confie Dalhia-Fleure Amonsou, une participante venue de la commune de Ouèssè. Elle avoue avoir beaucoup appris des formateurs et trouve que la formation marque un nouveau départ dans ses activités. Et, ce sera la même appréciation  de la part de Marc Koudahoun, participant venu de Savè. Emu par la qualité de la formation et surtout nourri par l’envie de la pratique, il s’est offert expressément un téléphone android. Pour lui, en effet, cette formation reste une occasion dont-il a tant rêvé. Il dit avoir désormais la clé du succès en main pour les nombreux projets agricoles qu’il compte mener.  Cette opiniâtreté manifeste lui a valu un bonus  en forfait internet de la part  d’Isaac Brou, spécialiste NTIC ACMA2.

ISAAC BROU

Ainsi, pour le compte de la première journée de cette formation, les participants sont satisfaits et espèrent que la suite sera encore  plus intéressante.  C’est donc parti pour deux autres jours  d’apprentissage pour impulser une nouvelle dynamique à l’agriculture.

Romaric ODAH

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

5 comments

  1. […] capitale politique du Bénin est depuis ce mardi la porte d’entrée dans l’univers du e-agriculture. Elle accueille la deuxième édition du  Salon Tic et agriculture qui valorise les solutions […]

  2. […] développement des solutions numériques en langues locales, la couverture internet dans les milieux ruraux, la création d’un centre de […]

  3. […] on peut citer entre autres : «La vidéo agricole, un nouvel outil d’encadrement» et «Formation des agriculteurs à l’aide des TICs : cas de l’utilisation des vidéos agricoles dans le système de vulgarisation au Benin». Elles […]

  4. […] technologies de l’information et de la communication (Tic) se révèlent être un outil très indispensable au développement agricole. Leur intégration […]

  5. […] domaine NTIC du programme ACMA 2 désire jouer le rôle de précurseur dans l’environnement des TIC pour l’agriculture au Bénin […]

Laissez un commentaire