Actualités

Réception de sites pour la construction d’infrastructures marchandes: Acma2 appuie la commercialisation des produits agricoles à Savalou

25 juillet 2019

La commune de Savalou disposera bientôt d’un parc à gari et d’un magasin polyvalent de stockage de maïs et de soja. La remise des sites devant abriter ces infrastructures marchandes a été faite ce jeudi 25 juillet 2019  par les autorités  communales au responsable  en charge des infrastructures et équipements du programme Approche communale pour le marché agricole (Acma2). Lequel programme reste l’initiateur du chez d’œuvre dont l’objectif est de faciliter le warrantage.

Ils seront une effectivité dans 04 mois. Ils, ce sont le parc à gari  et le magasin polyvalent de stockage qu’offre Acma2 à la commune de Savalou. Ceci, pour accompagner les Pôles d’entreprises agricoles (Pea) manioc, maïs et soja. À l’entame de ce périple, cap a été mis sur Lowo une localité de l’arrondissement de Ouèssè à environ un kilomètre du centre-ville pour la remise officielle du site qui abritera le parc à gari.  « Ce parc à gari en gestation sera composé d’un magasin de stockage d’une capacité de 500 tonnes, un hangar pour l’exposition et la vente du gari, un parking, un bureau, des toilettes modernes et des équipements de travail, etc.», a confié Henri Segli, spécialiste infrastructures et équipements  du programme Acma2. Selon ses propos,  le délai de livraison des infrastructures est de 4 mois.

« Ce parc à gari en gestation sera composé d’un magasin de stockage d’une capacité de 500 tonnes, un hangar pour l’exposition et la vente du gari, un parking, un bureau, des toilettes modernes et des équipements de travail

Après l’étape de Lowo, la délégation s’est rendue à Lema, à l’Ouest de la commune pour le même exercice. À ce niveau aussi, le site  du magasin polyvalent de stockage de maïs et du soja a été également remis à l’entreprise adjudicataire. Ce grenier à vivres a une capacité de 200 tonnes. De part et d’autre,  la satisfaction était au rendez-vous, des engagements de même. « Ces infrastructures une fois réalisées vont davantage impacter la production et nous n’accepterons jamais qu’elles deviennent des éléphants blancs », a laissé entendre Agathe Capo-Chichi, transformatrice de manioc en gari et ses dérivés. Ce projet, signifie-t-elle, vise à  accroitre la production agricole de la commune de Savalou. « Au nom du conseil communal et en mon nom propre, je tiens à remercier Acma 2 pour avoir consenti ce lourd investissement dans la commune de Savalou. Cet ouvrage sera réalisé et exploité à bon escient », déclare  Yao Prosper Iroukourale Maire de  ladite localité.

Ainsi, après les communes des départements de  l’Ouémé, Plateau et Zou lors de la phase 1, c’est  le tour de  celles des collines d’accueillir les infrastructures marchandes de Acma2. Un programme financé par l’ambassade des Pays Bas au Bénin et mis en œuvre par le consortium formé par l’IFDC, CARE Bénin-Togo et KIT. D’un coût total de 235.000 000 F Cfa, le projet de construction d’un parc à gari et d’un magasin polyvalent de stockage de maïs et de soja est financé à 95% par Acma2 et 5% par la mairie de Savalou.

Romaric ODAH

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

6 comments

  1. […] 956 757 000 Fcfa de chiffres d’affaires et 65 277 205 FCFA de coût d’opportunité. Pour les infrastructures, vu l’insuffisance et l’inadéquation de certaines le programme… Ces centres de stockage de capacités 300 tonnes à Sakété et à Adjohoun, 150 tonnes pour […]

  2. […] perte comprend les activités menées au niveau de l’exploitation, pendant l’étape de stockage et le transport. Elles affectent le premier maillon de la chaîne alimentaire. Ces pertes […]

  3. […] gari « Sohoui » de Savalou, l’ananas « Pain de sucre » du plateau d’Allada et l’huile […]

  4. […] L’IFDC qui pilote le Programme Acma2 en consortium avec KIT des Pays-Bas et Care International Bé… ne fait rien dans le principe de son fonctionnement qui ne soit en phase avec les textes du pays d’installation. […]

  5. […] ces acteurs, le programme a voulu les accompagner sur leur demande bien sûr en construisant le parc à gari. Ce chef d’œuvre est au bord de la voie et fait face au nouveau stade en construction à […]

  6. […] faut souligner que cette formation a aussi eu lieu avec les acteurs des Pea Manioc à […]

Laissez un commentaire