Actualités

Technoserve/BéniBiz : Remise d’attestations aux bénéficiaires des cohortes 1 et 2

C’est au cours d’une cérémonie officielle qui s’est tenue ce mardi 30 juillet à l’Ecole du patrimoine africain (Epa) à Porto-Novo que les bénéficiaires du projet Bénibiz ont reçu leurs attestations. Ceci, après quatre mois de formation et de coaching personnel suivi par ses promoteurs des petites et moyennes entreprises des deux premières cohortes des départements de l’Ouémé et du Plateau.

Ils étaient plus de 80 entrepreneurs à recevoir leurs attestations ce jour. En somme, « Le projet BéniBiz, a permis d’accroître à plus de 50% les chiffres d’affaires de ses bénéficiaires, à mieux gérer leurs ressources humaines,  et à améliorer leurs gestions comptables pouvait-on retenir des différentes interventions des récipiendaires.

Outre ces acquis, une dizaine d’entre eux ont reçu des prix spéciaux pour l’impact socio-économique de leurs activités d’une part et d’autres parts pour leurs mises en application rigoureuse des connaissances et leçons apprises lors de la formation pour certains. Parmi les nominés figure Eulodie Hodonou, promotrice de l’entreprise Glessi et vice-présidente de Women agricultural promotion (Wap), distinguée comme « meilleure femme entrepreneur » de la cohorte 2.

Pour elle, cette distinction, n’est pas juste un prix, mais « c’est toute une histoire qui vient d’être écrite dans le grand livre des jeunes femmes qui impactent significativement le développement socio-économique de leur communauté. Mieux, c’est toutes les femmes entrepreneurs agricoles des zones rurales qui sont honorées à travers cette récompense. Quand les femmes progressent, les économies progressent! « .

Le projet Bénibiz a pour objectif d’accompagner les jeunes entrepreneurs à accroître leurs activités commerciales de manière plus durable tout en augmentant le pouvoir économique des femmes, en tant que chefs d’entreprises, employées, ou fournisseurs. Ainsi donc, il s’agit d’impacter 2 500 jeunes entrepreneurs de micro entreprises, 750 PMEs, et 150 agents de vente de produits nutritionnels à travers le Bénin pour une augmentation moyenne de +30 à 40% de leurs chiffres d’affaires.

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

Laissez un commentaire