Actualités

Lutte contre l’insécurité alimentaire: AVLANTO-Bénin valorise la banane plantain

Parmi les plantes cultivées, la banane et le plantain sont les espèces rares identifiées pour être bénéficiaires du réchauffement climatique, en raison de l’augmentation de la productivité et des terres. Les initiatives autour du plantain sont très rares au Bénin. Le but du projet AVLANTO-Bénin est de promouvoir la production et la transformation des plantains pour assurer la sécurité alimentaire et générer des revenus pour les acteurs.

Ce projet intègre des acteurs issus de divers milieux de connaissances, y compris des praticiens, ainsi que des scientifiques pour sélectionner des variétés de plantains prometteuses et produire des matériels de plantation sains; Concevoir un mécanisme de diffusion stratégique des matériaux; Développer des technologies de transformation appropriées pour fournir des produits dérivés de plantain qui répondent aux exigences des marchés nationaux et internationaux; Explorer les marchés de nouveaux produits dérivés de plantain.

Le projet AVLANTO-Bénin est mis en œuvre pendant 36 mois par un consortium composé de deux instituts de recherche universitaires (FSA & NWO), d’un organisme privé (Cité des Bananes) à but lucratif et d’un organisme privé (GERME ONG) à but non lucratif

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

1 commentaire

  1. […] les conflits et l’insécurité civile comptent également parmi les premiers facteurs de l’insécurité alimentaire, au Cameroun, en République démocratique du Congo. Tout ceci ajouté aux faibles précipitations […]

Laissez un commentaire