Actualités

Bénin/Climat: Bonne nouvelle pour les femmes et autres couches vulnérables

Le Centre de recherche et d’expertise pour le développement local (Credel) a lancé ce vendredi 7 septembre 2019 à l’infosec de Cotonou un projet en faveur des femmes et des personnes âgées ou handicapées. Il est intitulé Développement d’une résilience inclusive aux changements climatiques et aux catastrophes au Benin (Dericc).

La gente féminine, les personnes de troisième âge et celles handicapées sont désormais prises en compte dans les moyens de subsistance face au climat et catastrophe. Dericc a redressé la pente.  Il s’agit d’un projet qui a pour mission de contribuer à un développement durable inclusif et résilient aux changements climatiques et aux catastrophes par une planification et des actions socialement équitables basées sur la prise en compte des besoins spécifiques des femmes et autres groupes vulnérables.

Selon l’explication du Docteur Parfait BLALOGOE, Président de Credel, il se chargera  de déterminer les vulnérabilités spécifiques des  femmes dans un premier temps et dans un second temps , d’analyser l’efficacité des mesures d’adaptation adoptées par les femmes puis les renforcer par des formations en vue de leur résilience par rapport au climat et au catastrophe.

En réalité, les femmes qui occupent un pourcentage  de plus de la moitié de la population béninoise et les personnes atteintes d’une infirmité ou âgées sont négligées dans les documents de politiques, projet et programme d’adaptation au changement climatique. « En analysant le plan national d’adaptation au changement climatique, l’on constate qu’il n’y a rien qui soit prévu et fait spécifiquement à l’endroit des femmes », a déclaré le directeur à titre illustratif.

A l’en croire les femmes et les autres couches vulnérables sont beaucoup plus affectées par le changement climatique et les catastrophes naturels et des mesures incluant ces personnes sont nécessaires.  C’est donc pour répondre à ce besoin que l’initiative est née. Elle est saluée et fait partie des 6 projets sélectionnés parmi 499 propositions enregistrées à l’appel à projet du Centre de Recherche et de Développement International de Ottawa. Toutefois, il faut constater que le projet est prévu pour durer trois et concerne six zones rurales bien précises.

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

4 comments

  1. agbankannou sylvestre dit :

    Quel est l’objectif de cet organisation

  2. […] la jeunesse africaine et contribuer au développement local en préservant l’environnement. Tels sont les deux objectifs du camp de formation Agro boot camp […]

  3. […] de la Résilience des Communes de Ouidah et de Dangbo face aux changements climatiques » , CREDEL ONG recrute un-e Prestataire-Graphiste. L’objectif de la mission est la réalisation de boites à […]

Laissez un commentaire