Actualités

Sommet action climat 2019: 5 initiatives pour la réduction du carbone

Les dirigeants du monde se sont réunis ce 23 septembre 2019 au siège des Nations Unis à New York pour le sommet action climat. Au cours de ce sommet organisé par  le Secrétaire général de l’Onu António Guterres, les délégués des pays ont exposé leurs initiatives pour un combat efficace contre l’émission du gaz à effet de serres.

De nombreuses initiatives ont été présentées au long de la journée. Cinq parmi elles pourraient retenir l’attention. En premier vient la création d’une Alliance pour l’ambition climatique, rassemblant les pays prêts à s’engager à renforcer leur action d’ici 2020 et à œuvrer pour atteindre zéro émission nette de dioxyde de carbone d’ici 2050. Elle a été annoncée par Sebastián Piñera, le président du Chili.

En ce qui concerne la seconde, l’élargissement de l’Alliance de l’énergie sans charbon à 30 pays, 22 États ou régions et 31 sociétés déterminées à arrêter la construction de nouvelles centrales à charbon en 2020, et à procéder à une transition rapide vers les énergies renouvelables, est envisagé. Ceci  pour sortir le monde de sa dépendance actuelle aux combustibles fossiles.

Quant à la troisième, notons l’engagement de  lAlliance de propriétaires d’actifs qui regroupe les plus grands fonds de pension et assureurs du monde, chargés de gérer plus de 2.000 milliards de dollars d’investissements à passer à des portefeuilles d’investissement neutres en carbone d’ici 2050.

En quatrième lieu, plusieurs pays ont lancé la Campagne mondiale pour la nature, qui vise à préserver 30% des terres et des océans de la planète d’ici à 2030. Enfin, l’initiative Bâtiments Zéro Carbone pour Tous promet rendre les nouveaux bâtiments 100% zéro carbone d’ici 2030 et les bâtiments existants d’ici 2050.

Il est à souligner qu’à la veille de ce sommet, les scientifiques ont démontré un accroissement de l’écart entre les objectifs convenus pour lutter contre le réchauffement  et la réalité de la planète.

Le Benin y a pris part

En marge de la célébration de cet événement, l’organisation béninoise Act-Dev Ong, dotée du statut consultatif spécial auprès du Conseil économique social de l’Onu (Ecosoc) prend activement part aux travaux préparatoires à travers la participation de son principal représentant, James Katary.

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

2 comments

  1. N'guessan Joel bienvenu dit :

    Bonne initiative.

Laissez un commentaire