Actualités

Bénin : l’agriculture contribuera à hauteur de 25% au Pib en 2021

La part de l’agriculture dans le produit intérieur brute (Pib) du Bénin est projetée à 25 %  soit 2,5 points de pourcentage plus élevé en 2021. C’est ce qui ressort de l’atelier de restitution organisé ce jeudi 03 Octobre 2019 dans le cadre du projet d’appui conseil aux politiques agricoles de la Giz.

En effet, les enseignants et chercheurs de l’université de Humboldt de Berlin ont procédé à une analyse ex ante du plan national d’investissement agricoles et de sécurité alimentaire et nutritionnelle (Pniasan 2017- 2021) pour des ajustements éventuels.

Les résultats annoncent une augmentation du Pib agricole, des exportations et de la production de la noix de cajou et du maïs. Ce qui indurait une hausse de 0,5 % du Pib chaque année. Les exportations de produits agricoles et alimentaires augmenteront de 102% par rapport au scénario de référence suivant lequel rien n’était fait. De ce fait le Pib sera élevé de 2,8.

L’analyse révèle aussi que tous les ménages surtout en milieu urbain bénéficieront de la mise en œuvre du projet. Faut-il préciser, le Pniasan a été adopté pour un secteur agricole dynamique et attractif.

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

7 comments

  1. […] rappel, la GIZ soutient le gouvernement allemand dans la réalisation de ses objectifs de coopération […]

  2. […] pense que c’est déjà connu de tous. L’agriculture, c’est le pilier même du développement au Bénin. C’est justement une des raisons qui me […]

  3. […] troisième édition du séminaire de formation à des aviculteurs et agriculteurs est lancée depuis ce lundi 2 septembre 2019 au centre pilote de techniques agricoles chinoises. […]

  4. […] coton, le cajou et l’ananas contribuent à eux seuls à plus de 10% au PIB du Bénin contre 35.3% au PIB du secteur agricole. Les bonnes performances enregistrées autour de […]

  5. […] et la relance économique. Au nombre de ces mesures figurent celles qui concernent directement le secteur agricole et de la sécurité alimentaire des […]

  6. […] aux migrants (InfoMigrants). Dans le lot, ceux qui travaillaient déjà dans le secteur agricole mais illégalement car, ne disposant pas de contrat de travail pour justifier leur sortie en ces […]

Laissez un commentaire