Actualités

Secteur Anacarde au Bénin : Fludor « cajou » en cessation d’activité

La professionnalisation de la filière anacarde que visent les partenaires techniques et financiers à travers l’accès aux marchés extérieurs et la transformation d’une plus grande partie de la production sur le plan local risque de s’estomper.  Pour preuve, l’usine de décorticage de noix de cajou de Fludor Bénin, une filiale du groupe Tropical general investment (Tgi) vient de faire faillite. Selon l’information relayée par le quotidien Matin libre, l’entreprise aurait encaissé d’énormes pertes depuis sa mise en service le 30 juillet 2016 à Cana, commune de Zogbodomey dans le département du zou. Ces déficits estimés à plus de trois millions de dollars US ont motivé la décision de fermeture. Faut-il le rappeler, l’usine qui vient de fermer s’est engagée dans la création de valeur ajoutée de l’anacarde, du coton et le karité. Son installation au Bénin a été effective en collaboration avec l’ONG internationale Techno Serve. Il a pour ambition de hisser la production de noix d’acajou jusqu’à 200 000 tonnes à l’horizon 2021. Ceci dans le but de s’insérer sur le marché mondial conquis par l’Inde.

Partager
Publicités

Publications similaires

Laissez un commentaire