Actualités

Bénin-Agrobusiness : Ces femmes influentes du secteur

Zoom agro et Green News avec la participation de certains acteurs clés de l’agriculture béninoise ont établi une liste des femmes influentes de l’agrobusiness au Bénin. Des leaders encore rares, bien que leur présence contribue à une meilleure performance des structures dont elles managent qu’elles soient du secteur public comme privé.  Certaines d’entre elles se font découvrir. Mais avant…..

Bénin-Agrobusiness : Ces femmes influentes du secteur
Bénin-Agrobusiness : Ces femmes influentes du secteur

Plus de femmes = plus de bénéfices
Comme l’ont montré différentes études, les entreprises ne comprennent toujours pas les nombreux avantages d’un leadership plus équilibré entre hommes et femmes. Il existe une corrélation directe entre une représentation égalitaire des genres dans les conseils d’administration et une meilleure performance financière. Selon l’étude du cabinet McKinsey, les 25 % d’entreprises africaines les plus en pointe en matière d’égalité femmes-hommes ont des bénéfices avant intérêts et impôts de 20 % supérieurs à la moyenne de leur secteur.

https://www.jeuneafrique.com/mag/586238/economie/business-les-50-femmes-les-plus-influentes-du-continent/

Marcos Bertille Guèdègbé

A 62 ans, elle a monté la principale usine de transformation d’ananas en jus bio à grande échelle au Bénin : les jus tillou. Avec un chiffre d’affaires de 800 millions de francs CFA réalisé en 2019, son entreprise produit 9000 litres de jus par jour pour l’exportation. Une véritable réussite pour Bertille Marcos Guèdègbé que rien ne prédestinait à la production agroalimentaire. Les jus font aujourd’hui 70% de son chiffre d’affaires. ‘’Professeur’’ d’agronomie à la base, elle décide après 15 ans de théorie de passer à la pratique pour relever un défi lancé par ses ‘’étudiants’’.

Aujourd’hui, elle a réussi à créer son réseau de fournisseurs en ananas bio composé de 1600 producteurs. Un chiffre qu’elle compte bien augmenter les années à venir, car elle a de grandes ambitions pour son entreprise. Après les jus, elle se lance désormais sur le marché de l’ananas séché. Avec 5 tonnes d’ananas transformé par jour, elle réduit le taux de chômage au profit de celui de l’emploi. À présent, elle compte mettre en place une usine de production de jus d’ananas en bouteille dans ses locaux pour ne plus exporter ses produits en gros, mais pouvoir le vendre au détail et couvrir tout le marché béninois pour une plus large consommation des jus Tillou.

Par ailleurs, élue à la tête de l’Association interprofessionnelle de l’ananas du Bénin (Aiab) en 2016, elle a fait, pendant trois ans, preuve d’une grande capacité managériale, trait caractéristique des grands leaders à travers la réorganisation prompte des structures affiliées à l’interprofession. Ce qui lui a valu le titre honorifique de Présidente d’honneur de l’Aiab et Conseillère spéciale du Président actuel.

Quoi de plus pour inciter les femmes entrepreneures béninoises à plus d’engagements ? Les jeunes transformateurs d’ananas cherchent-ils un modèle, un parrain, un mentor? Il a un nom : Marcos Bertille Guèdègbé.

A Suivre …

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

8 comments

  1. Oussa Victoire dit :

    C’est une très bonne initiative.Force à vous
    Ce sont ces genres de femmes qu’il faut pour le développement de votre pays.
    Merci beaucoup à vous pour votre intelligence.

  2. belle initiative je tiens à encourager les vaillantes dames, vous êtes nos model et avec un peu d’effort je serai influente comme vous. Notre nation en a besoin

  3. KINGNIDE DAVID dit :

    Bonjour je viens de parcourir votre page très satisfait . Félicitations grâce à vous j’ai fait la connaissance de cette brave et grande dame Mme GUEDEGBE dans le jus d’ananas Tilou . Merci de bien vouloir m’inscrire sur la liste de vos lecteurs .
    David KINGNIDE

  4. Nadine DEHOU dit :

    bonsoir, c’est une belle initiative d’aller chercher ces expériences pour orienter et motiver les jeunes dans le domaines.

Laissez un commentaire