Actualités

Afrique : Le Nigéria, 2ème pays producteur de tomates du continent

La tomate constitue un ingrédient important de la cuisine au Nigéria.  Elle est d’ailleurs à juste titre le fruit le plus consommé du pays avec une moyenne de 12 kg par an par habitant. Le Nigéria en cultive abondamment et fournit à lui seul 65 % de la production de l’Afrique de l’Ouest. Ce qui le hisse au rang du 2ème pays producteur de tomates du continent, derrière l’Egypte.

Malgré cette performance, il est encore bien loin des standards internationaux en matière de productivité. A titre illustratif, la hausse de production de tomates enregistrée durant la période 2006-2016, (de 1,8 million de tonnes à 2,3 millions de tonnes) a surtout été liée à la hausse des superficies qui ont plus que doublé, passant de 265 000 hectares (ha) à près de 668 300 ha selon une étude de PwC. Pendant ce temps, le rendement moyen n’a tourné qu’autour de 5,47 tonnes/ha soit 7 fois moins que la moyenne mondiale de 38,1 tonnes/ha.

Avec la croissance démographique et l’urbanisation, la demande a vite dépassé l’offre locale, fournissant un environnement favorable aux importations de concentrés de tomate à bas prix auprès des pays comme la Chine et l’Italie. Selon les estimations, le Nigéria importe environ 150 000 tonnes de concentrés de tomate par an. Ce qui fait d’elle le 3ème importateur de concentrés de tomates en Afrique et le classe au 13ème rang sur le plan mondial.

Par ailleurs, au-delà même des rendements, le second mal de la filière est la gestion post-récolte catastrophique. Selon les données, le pays a perdu 45 % de sa récolte en 2017 soit près de 700 000 tonnes de tomates.

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

1 commentaire

  1. […] sur les relations commerciales entre le Bénin et son grand voisin de l’Est, qu’est le Nigeria. Pour ce dernier, “le Bénin ne peut prétendre dire qu’il peut vivre sans […]

Laissez un commentaire