Actualités

Mangue : le coronavirus saigne la filière à blanc au Pakistan

La filière mangue au Pakistan a été frappée de plein fouet par la pandémie du coronavirus. Une situation dont se lamentent les producteurs de ce pays, sixième exportateur mondial de la mangue en 2019. En effet, les mesures sanitaires à l’exemple du confinement, mises en place pour limiter la propagation du virus ont fait perdre de débouchés commerciaux à la filière.

À titre illustratif « en juin, des dizaines de camions remplis de mangues ont été bloqués à la frontière avec l’Iran, où des restrictions ont été imposées pour entraver la propagation du coronavirus. Des centaines de tonnes de fruits non réfrigérés ont ainsi pourri sous 40 degrés ».

Par ailleurs, à cause d’un “hiver anormalement long et des pluies décalées dans le temps”, le Pakistan a connu une baisse de récolte. Environ 80.000 tonnes ont été récoltées, soit une baisse de 40% par rapport à l’année passée.

Pour rappel, le Pakistan a récolté 1,5 million de tonnes de mangues en 2019. Il en a exporté 115.000 tonnes pour 80 millions de dollars.

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

Laissez un commentaire