Actualités

Exploitation du palmier Raphia au Bénin: Une chaîne de valeur à explorer

Communément appelés en « Dè» en langue fon, les raphias sont des palmiers sauvages que l’on retrouve dans les pays tropicaux où ils dominent les paysages ruraux. Elles sont utilisées par les populations à des fins alimentaires, dans la construction des habitations et dans l’artisanat. Ces palmiers sauvages contribuent à l’économie des ménages et renforcent la sécurité alimentaire par l’exploitation de leurs organes tels que le rachis, la sève et le stipe.

 « La loi est comme un palmier qui nourrit également de son fruit tous ceux qui se reposent sous son ombre » dit-on. Le raphia n’en est pas une exception. Il nourrit aussi bien de son fruit tous ceux qui l’exploitent. Au Bénin, on retrouve trois espèces de Raphia que sont Raphia hookeri (toba, en goun) , Raphia vinifera(kpakoko en fon) et Raphia sudanica(Mwetin en tori) .

Les palmiers Raphia sont utilisés dans la construction, l’alimentation et la combustion. Raphia hookeri est l’une des espèces retrouvées au Bénin. Ils abondent dans les eaux douces des régions côtières. Ses organes sont utilisés pour la fabrication de plusieurs produits utilisés par la population locale. On rencontre ces palmiers dans les milieux marécageux et le long des fleuves. Cultivé pour ses diverses utilisations, cette espèce de palmier n’est pas encore domestiquée au Bénin.  Plusieurs produits y sont dérivés à savoir : l’appatam, le balai, la corde, le lit, le panier, la natte, le vin de palme. Il sert aussi à faire de pose-télé, de case-d ’oiseau et de canne pêche. 

Vu son utilité, il serait bien de penser à sa domestication enfin que plusieurs autres ménages puissent l’exploiter. De la production jusqu’à la commercialisation, nous pouvons retrouver plusieurs acteurs au niveau de la chaîne de valeur comme les producteurs ou collecteurs, les transformateurs, les distributeurs, les commerçants et les consommateurs.

Sandra BOKOSSA (Coll.)

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

Laissez un commentaire