Actualités

Journée mondiale de l’alimentation 2020: 5 fruits un jour, 0 faim toujours

<< Cultiver, nourrir, préserver. Ensemble agir pour l’avenir >>. C’est le thème de la journée mondiale de l’alimentation, célébrée ce vendredi 16 octobre 2020. Une occasion de rappeler l’importance du ”made in Benin”, pour une alimentation saine, en ce mois du ”consommons local”. Toutefois, si il faut consommer local, la consommation régulière de fruits est également une habitude à cultiver, pour une meilleure hygiène alimentaire.

                      Vidjennagni MISSINHOUN (Col)

Une pomme tous les jours éloigne le médecin pour toujours. Toutefois Alain G. a sa propre formule, pour ”garder la forme’‘. << Il me faut manger ma ration de pâte de maïs chaque jour, pour être en bonne santé >>, affirme-t-il, un plat à moitié vide à la main. Confortablement assis sur un banc, le conducteur de taxi-moto attend d’être servi une deuxième fois. Sa commande : de la pâte de maïs accompagnée de sauce de pomme sauvage communément appelé ”assrokouin”. Une spécialité de ”maman Yasso”, vendeuse de repas chauds de son quartier. Et comme à son habitude, M. Alain compte savourer la moindre bouchée de son déjeuner avant d’arroser le tout avec une bouteille de jus de bissape fraîs. << C’est mon dessert. Des fruits, je n’en prends que quand je suis constipé. Sinon mon festin de midi me suffit amplement >>, confie le quarantenaire.   

       Bernadette, elle, couturière de profession, n’en achète que pour faire plaisir à ses enfants. << Ils aiment beaucoup l’orange. Mais je ne peux pas me permettre de le leur acheter quotidiennement. Ça ne ferait que croître mes dépenses journalières qui ne sont déjà pas des moindres >>. Ainsi, poursuit la jeune femme, << à défaut de leur acheter des fruits tous les jours, je le fais une fois en passant. Moi-même je n’en consomme que quand je suis trop occupée par le travail pour manger. La dernière fois remonte à une semaine à peu près >>. Quand à Clémence D., une jeune coiffeuse, c’est de la banane qu’elle raffole. A cet effet, elle déclare : << j’en mangeais énormément quand j’étais enceinte. Puis hilare, elle rajoute : << Je n’en ai pas pris depuis bien des semaines maintenant. Manger des fruits tous les jours, ce n’est pas un régime béninois >>. Et pourtant Benjamin H. y tient. La soixantième avancée, le vieux retraité est très soucieux de son alimentation. << Hélas ! Ça n’a pas toujours été le cas. Il a fallu que ma santé se dégrade au fil des années pour que j’y accorde autant d’importance >>, témoigne-t-il.

     5 fruits un jour, 0 faim toujours !

Lutter pour l’accès régulier de toute la planète à une alimentation sûre, nutritive et suffisante, tel est le but de la journée mondiale de l’alimentation. C’est alors dans cette optique que l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), s’investit depuis toujours dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et l’éradication de la malnutrition dans le monde entier. C’est à cette fin que l’organisation a décidé de la mise en place d’une décennie pour atteindre l’objectif ”zéro faim”. D’où la nécessité d’agir ensemble non seulement pour l’avenir du Bénin, mais aussi celui du monde entier. Et cela à travers le << cultiver, nourrir et préserver>>.

      Il devient donc primordial d’adopter les bonnes habitudes alimentaires, au sein desquelles : manger équilibrée. A cet effet, le Programme National Nutrition Santé (PNSS) recommande 5 portions de fruits et/ou légumes par jour. Cette ration est celle nécessaire à la satisfaction des besoins de l’organisme en micronutriments. Ceux-ci ne pouvant pas toujours être fabriqués par l’organisme, les fruits et légumes constituent << d’importantes sources de micronutriments et de fibres alimentaires >> dont la quantité dépend du type de légume et de fruit, comme l’atteste << le Guide de nutrition familiale >> écrit par le professeur Ann Burgess, consultante à la FAO en collaboration avec Peter Glasauer, de la Division de l’alimentation et de la nutrition de la FAO et publié en 2005. D’après le même ouvrage : << la meilleure façon d’être sûrs que nous obtenons assez de chaque nutriment et assez de fibres est de manger tous les jours diverses sortes de légumes et de fruits>>. Plus, qu’un besoin, c’est une nécessité.

Partager
Publicités

Publications similaires

Laissez un commentaire