contact@zoomagro.com
Zogbadjè, Abomey -Calavi Bénin
ACMA2/PEA Soja de Boubou :  Près de 250 millions FCfa de chiffre d’affaires en 2021-2022

Le comité de gestion du magasin de stockage de soja de Boubou, Commune de Savè a organisé ce samedi 06 août 2022 une Assemblée générale. Elle s’est déroulée dans l'enceinte dudit magasin. Le bilan de la campagne écoulée et la validation du plan de travail de cette saison, étaient à l’ordre du jour.

Ce n’est qu’une première campagne de commercialisation de soja et déjà, les résultats présentés impressionnent plus d’un. Cette Assemblée générale était le lieu, pour les acteurs et bénéficiaires du programme Approche Communale pour le Marché Agricole (ACMA2) de faire le bilan de la gestion faite du magasin de stockage de 200 tonnes mis en place par ledit Programme et de valider le plan de travail pour les campagnes à venir. « Aujourd’hui, on a décidé de s’arrêter pour faire le point de la première campagne et prendre les suggestions, les conseils des autres pour pouvoir s’améliorer », a déclaré Akpo Florent, gestionnaire du magasin.

En effet, pour la campagne 2021-2022, les recettes font un total de 1.534.725 FCfa avec surtout la recette des commissions qui, à elle seule (744.000FCfa), fait près de la moitié des recettes totales. Les dépenses, quant à elles sont essentiellement d’ordre salarial, mécanique et touchent beaucoup plus à l’organisation de l’assemblée générale. Au total, les dépenses sont de 1.142.700 FCfa. En ce qui concerne le point des ventes effectuées, il fait état de 783.425kg de soja vendus, pour un chiffre d’affaires total de 249.947.790 FCfa. Une bonne gestion et une détermination desquelles peuvent se réjouir les responsables du Programme  ACMA2 qui, activement militent pour la pérennisation des acquis.

ACMA2 y est pour quelque chose

Même si, à la base, le magasin a été géré par les acteurs eux-mêmes, à ce jour ceux-ci ne sauraient s’attribuer, à eux seuls tous les mérites. Ces performances ont, en réalité été, en partie facilitées par le programme ACMA2 qui, pendant les dernières vacances a outillé ses bénéficiaires à travers une formation qu’il a organisé sur la gestion et spécifiquement la définition d’un plan de travail, selon Akpo Florent.

Pour ce qui est du plan de travail de la campagne à venir, il prend en compte une préoccupation majeure ; celle de pouvoir se procurer un tracteur dans le souci de rendre meilleurs les prochains rendements. Une ambition que, déjà promet de soutenir à hauteur de 50%, le programme ACMA2 en cas de lancement d’une troisième phase.

Prince BAMIGBOLA (Stag)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sciences agronomiques : Le sol, que retenir Posted by ZOOM AGRO on septembre 29, 2022 12 heures ago