cropped-zoomagro.jpeg
contact@zoomagro.com
+229 90202098
Zogbadjè, Abomey -Calavi Bénin
cropped-cropped-zoomagro.jpeg
ACMA2/Production intensive de piment à Itagui : les meilleurs acteurs distingués

Deux ans après, la mise en service du périmètre hydro agricole d’Itagui aménagé par le Programme ACMA2, les différents acteurs qui ont contribué à la réussite de ce projet de production intensive de piment à Dassa ont été distingués. Ceci, à travers une journée portes ouvertes organisée le vendredi 05 Août 2022 par le Groupement intercommunal des Collines. A propos, Senan Aimé Guédou, gestionnaire du site nous livre ici, les objectifs visés par cette initiative et l’approche méthodologique. Le Verbatim…

« A notre sens, c’était important de créer un mécanisme d’incitation des acteurs pour plus d’engouement et du sérieux dans le travail. C’est ce qui nous a conduit à l’organisation d’une journée portes ouvertes. A l’occasion, les techniciens ont évalué les producteurs et ont ressorti les meilleurs d’entre eux. Pareil pour les techniciens qui ont été évalués par les producteurs. C’est beaucoup plus des distinctions. Les acteurs qui interviennent sur le site sont d’abord les producteurs, les leadeurs des coopératives et les techniciens agricoles.  Nous ne sommes pas allés au niveau du comité multii-acteurs parce que, c’est le comité multi-acteurs qui décide des grandes orientations du site. Donc, c’est le comité muti-acteurs qui décerne le titre. C’est ce que nous avions fait et les acteurs étaient contents.

L’objectif visé en créant ce mécanisme d’incitation a eu d’impact sur les coopératives. Elles prennent déjà en leur sein des décisions pour mieux travailler l’année prochaine. Nous avons plus de 200 producteurs qui sont venus sur le site alors que pour cette campagne, nous ne travaillons qu’avec 100 producteurs. Cela voudra dire que l’information est passée dans les villages.  Même ceux qui ne travaillent pas sur le site et qui font aussi du piment ont effectué le déplacement. Parlant des « visiteurs », on pourrait les estimer à une cinquantaine. Il y a aussi les habitants de Dassa qui entendent juste parler d’Itagui et c’est pour la première fois qu’ils mettent pieds sur le site. Les visiteurs sont séduits car ils ont vu les différentes variétés de piment que nous produisons et c’était vraiment intéressant.  Beaucoup ont pris des contacts pour acheter ces variétés et les produire dans leurs propres champs parce que ce qu’ils ont vu les a intéressé. Nos fournisseurs d’intrants ont également exposé leurs produits entre autres les semences, les intrants et les visiteurs savent désormais qu’ils peuvent se procurer ses produits sur ce site.

Après le retrait du staff technique, il y a des piliers sur lesquels le système peut se reposer

Aimé Guédou

C’est seulement à Itagui que ACMA2 a construit un IEM (Infrastructure d’équipement marchand …Ndlr). Sur le maillon de production, ACMA 2 travaille à Bantè, Ouèssè mais le site d’Itagui est un site pilote.  C’est pourquoi nous n’avions pas invité seulement les acteurs de Dassa ; nous avions invité les 06 Communes du département des collines et dans chaque commune, le maire et les secrétaires exécutifs sont représentés.  Imaginez que toutes les communes possèdent un tel site sur leur territoire. Si à chaque campagne, l’on vend 100 tonnes de piment, c’est de l’argent qui entre dans la caisse de la commune.  Nous avions fait un travail en notre sein entre producteurs puis nous avions versé des montants. Pour la campagne prochaine, dès qu’on commence la vente, nous allons aussitôt payer la Taxe de Développement Local. Le maire de Bantè est venu et il a vu que c’est un modèle à répliquer dans toutes les communes.

Si demain le staff technique disparait, les acteurs peuvent continuer à travailler parce qu’ils ont été déjà formés pour la circonstance. Ils possèdent un périmètre hydroagricole pour la production du riz et ils gèrent eux même le site. Déjà, cette année, nous travaillons moins sur le site.  L’année passée ce sont eux même qui ont fait la récolte -vente. Après le retrait du staff technique, il y a des piliers sur lesquels le système peut se reposer ».

L’arrivée du programme ACMA2 dans le département des Collines en 2017 fait suite à un diagnostic préliminaire des filières par commune qui a révélé un fort potentiel de production du piment à Dassa-Zoumé. Un atout, malheureusement inexploité en raison des difficultés d’accès aux facteurs de production, notamment l’eau. Les acteurs, appuyés par les autorités locales ont, de fait exprimé la demande d’un périmètre aménagé pour la production intensive du piment. Cette demande a reçu l’approbation du programme ACMA2 qui s’est soldée par l’aménagement d’un périmètre de 19ha à Itagui en même temps que des appuis à la formalisation des coopératives.

Jacques Roméo MAHOUSSI (Stag)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Déforestation : Nouvelle alerte de la Fao Posted by ZOOM AGRO on octobre 5, 2022 2 jours ago