cropped-zoomagro.jpeg
contact@zoomagro.com
+229 90202098
Zogbadjè, Abomey -Calavi Bénin
cropped-cropped-zoomagro.jpeg
La culture pure de banane, c’est possible (suite)

La virgule du local N° 02

La question de disponibilité des plantules de la même variété et de bonne qualité ne se pose plus. Dans ce deuxième numéro de la virgule du local, nous allons parler de la mise en place d’une plantation. Une question préalable. Quel type de plantation veut-on mettre en place : culture pure ou culture associée ?

En culture pure, les écartements recommandés sont de 2 m sur la ligne et 3 m entre les lignes. Cela donne une densité d’environ 1600 plants par ha. Pour la culture associée, tout dépend du planteur. Il peut choisir de faire des bandes avec les écartements de 2 m sur les lignes et 8 m entre les lignes. La culture à associer pourra tenir sur une bande de 4 m de large entre deux lignes. Dans ce cas, le nombre de plants sur un hectare est variable.

Quel que soit le type de culture, la trouaison se fait un mois à l’avance. Il faut faire des trous de 60 cm x 60 cm et 60 cm de profondeur. Remplir les trous avec de la matière organique (paille, fiente de volailles etc.) et arroser quotidiennement pendant au moins 21 jours, le temps que cela se décompose.

Après 21 jours les trous sont prêts à recevoir les jeunes plants de bananier. Un préalable est la disponibilité de l’eau sur la ferme. A défaut d’un courant d’eau naturel, il faut faire un forage et disposer de matériel adéquat pour arroser une fois par jour ou tous les deux jours. En période sèche, l’absence de l’eau peut entraîner le ralentissement de la croissance des plants et retarder la fructification. A regarder, la vidéo de capitalisation des acquis du projet AVLANTO-Bénin....

Joachim SAIZONOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Déforestation : Nouvelle alerte de la Fao Posted by ZOOM AGRO on octobre 5, 2022 2 jours ago