contact@zoomagro.com
Zogbadjè, Abomey -Calavi Bénin
Bénin: Le Provac renforce les capacités des pisciculteurs à Kpanroun

Dans le souci de renforcer leurs capacités de production, le Projet de vulgarisation de l’aquaculture continentale (Provac), fruit de la collaboration entre la Coopération japonaise (Jica) et la Direction de la production halieutique du Bénin, a organisé une séance de mise à niveau à l’attention des pisciculteurs de l'Atlantique. Ladite formation se déroule depuis ce mardi 20 septembre à Afrique poisson dèka, une ferme agro-piscicole située dans l’arrondissement de Kpanroun, dans la Commune d’Abomey-Calavi et prendra fin le vendredi 23 septembre 2022.

C’est la troisième session de formation organisée sur la ferme de production d’alevin de Kpanroun. Le Provac renforce les capacités des pisciculteurs à travers son approche fermier-à-fermier, qui consiste à sélectionner des pisciculteurs clés, respectant un certain nombre de critères et qui constituent des pôles de développement de techniques. Ladite approche a pour but de permettre aux petits producteurs de se faire former par le biais de pisciculteurs clés et pour favoriser la vulgarisation de nouvelles techniques de production du poisson. Et, ceci passe par l’organisation, de temps à autre des séances de mise à niveau des pisciculteurs sur la ferme du pisciculteur clé.

En effet, pour cette occasion, Claude Dénakpo, promoteur de Afrique Poisson Dèka, une société spécialisée dans la production de poissons de consommation et d’ornement et dans la fourniture d’intrants aquacoles et agricoles est à l’honneur. Identifié par le projet comme étant un pisciculteur clé, son site a été choisi pour servir de cadre à la formation d’autres pisciculteurs en quête de connaissances. Marquée par la présence du Chef service pêche continentale à la Direction de la production halieutique, Dossa Wenon, ladite formation, en sa troisième session a réuni plus d’une trentaine de participants.

Pour la circonstance, plusieurs activités, notamment pratiques ont été menées. « Aujoud’hui, nous avons parlé de l’importance de l’aquaculture, de la prospection d’un site piscicole, des différentes infrastructures dans lesquelles nous élevons les poissons. Et, puis nous avons eu à faire des exercices pratiques comme les tests d’étanchéité, de perméabilité ou d’imperméabilité, de carottage, de sexage et de différenciation entre espèces », a résumé Claude Dénakpo.

Il faut préciser qu’en organisant ces formations, l’un des objectifs du Provac est aussi de mettre la lumière sur les activités du pisciculteur clé afin de lui constituer, à commencer par ses pairs participants, une « assiette clientèle », informe monsieur Dénakpo. En retour, ces derniers bénéficient de l’assistance technique du pisciculteur clé.

Prince BAMIGBOLA (Col)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sciences agronomiques : Le sol, que retenir Posted by ZOOM AGRO on septembre 29, 2022 12 heures ago