cropped-zoomagro.jpeg
contact@zoomagro.com
+229 90202098
Zogbadjè, Abomey -Calavi Bénin
Flash infos
Flash infos
Déforestation : Nouvelle alerte de la Fao

A l’ouverture de la 26e session du Comité des forêts (Cofo), le 3 octobre 2022, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), a appelé de nouveau, le monde à mettre fin à la déforestation et à planter des arbres, restaurer les capacités productives.

Le monde doit cesser de scier la branche sur laquelle il s’appuie, c’est-à-dire les forêts. « La déforestation et la dégradation des terres, ainsi que la perte de biodiversité, dévastent nos écosystèmes. Cela doit changer et cesser », a déclaré ce lundi 3 octobre 2022, Qu Dongyu, directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), à l’ouverture de la 26e session du Comité des forêts (Cofo). Ces assises qui se tiennent du 3 au 7 octobre à Rome offrent constituent un espace d’échange et de dialogue dans le domaine forestier.

Selon la Fao, les forêts couvrent 31% de la surface terrestre mondiale, stockent environ 296 gigatonnes de carbone et abritent la majorité de la biodiversité terrestre. Moyens de subsistance pour des millions de personnes, dont beaucoup parmi les plus pauvres du monde, elles contribuent aussi à atténuer les changements climatiques et à améliorer la qualité des sols, de l’air et de l’eau.

Alors, Selon Qu Dongyu, l’arrêt de la déforestation est essentiel pour lutter contre la crise climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre de 14% et en sauvegardant plus de la moitié de la biodiversité terrestre de la Terre. « Comme indiqué dans la Déclaration de Séoul, les forêts et les arbres doivent être considérés comme un élément clé de la solution », a-t-il martelé.

La solution consiste à planter des arbres, à restaurer les capacités de production et à améliorer la résilience des écosystèmes. La Fao estime que 1,5 milliard d’hectares de terres dégradées peuvent être restaurés et l’augmentation de la couverture forestière pourrait accroître la durabilité économique. Ce qui est essentiel pour stimuler la productivité afin de répondre à la demande croissante.

Odette M. ATEYIHO (Col)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Tape/Une première réussie : ACMA2 honoré Posted by ZOOM AGRO on novembre 28, 2022 2 jours ago