cropped-zoomagro.jpeg
contact@zoomagro.com
+229 90202098
Zogbadjè, Abomey -Calavi Bénin
Flash infos
Flash infos
Examens nationaux du BEAT et du DEAT : Depuis 15 ans, la pratique pour jauger le niveau des lycéens  

Les candidats aux examens du Brevet d’Études Agricoles Tropicales (BEAT) et du Diplôme d’Études Agricoles Tropicales (DEAT) ont démarré, la composition ce lundi 3 octobre 2022. À l’occasion, Zoom Agro s’est intéressé aux raisons ayant poussé à l’instauration de ces deux examens nationaux dans les lycées agricoles.

L’agriculture est la définition même de la pratique. Et, les cours et explications des enseignants, ne sont qu’une préparation des apprenants à faire face à la réalité du terrain et participent également du renforcement de leur capacité intellectuelle.

Cependant, jusqu’en 2006, il n’y avait toujours pas un test de niveau pour les diplômés des lycées de formations agricoles, au Bénin. Ces derniers choisissaient alors, un sujet sur lequel, ils font un exposé. Avec cette manière de faire, le constat est tel que, « les apprenants n’ont pas toujours le niveau requis. Quand ils viennent sur le terrain, certains ne font pas bien la pratique », souligne Grégoire Missotoun , Responsable en charge de la production végétale au lycée Médji de Sékou, dans la Commune d’Allada au Sud-Bénin. C’est ce qui amené les autorités habilitées à instaurer, depuis 2007, les examens nationaux du BEAT, l’équivalent du BEPC et le DEAT qui est l'équivalent du Baccalauréat. Toutefois, la soutenance a été maintenue. Ce qui porte à trois, le nombre d'épreuves que doit traverser le lycéen pour l'obtention du BEAT ou du DEAT.

Lesdits examens se déroulent en deux étapes. La première est écrite et la seconde, pratique. La première étape se déroule dès le premier jour de la composition et comporte trois épreuves de deux heures que sont : agriculture spéciale, horticulture et protection des végétaux pour ce qui concerne la spécialité Production végétale (Pv). « La phase pratique a lieu le troisième jour de la composition puisqu’au deuxième jour, les candidats se reposent. Pendant cette phase, les candidats sont évalués à travers les activités comme le compostage ; la confection de planche ; le carré de densité, le piquetage, etc. Lorsque le candidat a une note inférieure à 10/20, il échoue d’office et il reprend l’année », précise Grégoire Missotoun.

Il faut ajouter que pour cette année, 99 candidats sont inscrits pour le BEAT contre 84 candidats en 2021. Quant au DEAT, 1335 candidats sont inscrits contre 1856 en 2021. Les candidats composent dans plusieurs spécialités : Foresterie, Production Animale, Production Végétale, Pêche et Aquaculture, Aménagement et Équipement Rural, Nutrition et Technologie Alimentaire.

Prince BAMIGBOLA (Col)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Tape/Une première réussie : ACMA2 honoré Posted by ZOOM AGRO on novembre 28, 2022 2 jours ago