cropped-zoomagro.jpeg
contact@zoomagro.com
+229 90202098
Zogbadjè, Abomey -Calavi Bénin
Flash infos
Flash infos
La foire semencière et de dégustation des mets anciens locaux : La femme rurale valorisée

En marge de la célébration des journées internationales de l’alimentation et des femmes rurales, Fédération agroécologique du Bénin (Faeb), a organisé, dans l’enceinte de la Mairie de Tori-Bossito, la foire semencière et de dégustation des mets anciens locaux. Le lancement officiel a eu lieu le vendredi 21 octobre 2022 et la foire s’est achevée le jour d’après.

Le lêlê, le tori gui, la pâte de maïs accompagnée de légumes, le manioc cuit accompagné du haricot, le aklui, des semences menacées de disparition telles que le maïs hounfêfê (maïs rouge), maïs lingbonoukoun, le soja mungo, le haricot kpodjiguégué, le haricot klouekoun (pois d’Angole), etc. Sous le soleil ardent et dans la chaleur, les invités se sont retenus pour visiter ces merveilles. Les femmes ont dominé l’ensemble des stands de par leur art culinaire et, l’essentiel qu’on puisse dire, c’est que les mets locaux ont été mis en valeur. Pour la Faeb, le but est atteint : valoriser la femme rurale, sans qui, les semences paysannes n’auraient pas été conservées, ce qui, aujourd’hui aurait rendu impossible pour nous l’alimentation basée sur les mets anciens locaux. « Nous faisons le lien entre trois entités : les semences, les femmes et l‘alimentation. Sans les semences, il n’y a pas de production agricole. Surtout lorsqu’on parle de semences locales : les semences de chez nous qui ont été plantées depuis des millénaires et qui sont aujourd’hui dans nos mains, parce qu’il y avait des femmes. C’est pourquoi nous les appelons très respectueusement, gardienne des semences », a affirmé Pierre Bédiyé, le Président de la Faeb.

Rogatien Akouakou, Maire de la Commune de Tori-Bossito, lui aussi n’a pas caché sa joie. Il a remercié notamment l’organisateur avant d’énumérer les nombreux avantages, surtout économiques que présente l’organisation des foires semencières, en général et se veut optimiste pour ce qui le concerne. « Les foires semencières ont pour objectif de permettre aux agriculteurs de, non seulement promouvoir leurs produits biologiques mais aussi de savoir plus sur les variétés semencières disponibles. J’ose croire qu’à terme, celle-ci favorisera une augmentation de la demande qui incitera les entreprises semencières à investir davantage dans la production de ces variétés. Toutes choses qui concourent au développement socioéconomique dans un environnement sain », a-t-il déclaré.

Il faut souligner qu’à l’occasion, plusieurs femmes ont été décorées et félicitées par les autorités, notamment pour les grands travaux qu’elles ont abattus au sein de leurs coopératives respectives. Pour finir, le Maire et ses invités ont procédé à la visite des stands. Ils ont eu l’occasion d’admirer et de déguster de nombreux mets locaux que les foraines se sont fait le plaisir de cuisiner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Tape/Une première réussie : ACMA2 honoré Posted by ZOOM AGRO on novembre 28, 2022 2 jours ago