cropped-zoomagro.jpeg
contact@zoomagro.com
+229 90202098
Zogbadjè, Abomey -Calavi Bénin
Flash infos
Flash infos
Les Projets et Programmes mis en œuvre en 2021 par l’IFDC au Bénin

Au cours de l’année 2021, IFDC s’est investi dans le développement agricole au Bénin à travers diverses interventions incluant les renforcements de capacités des acteurs aussi bien dans le domaine de la gestion de la fertilité des sols, de la dissémination des technologies d’accroissement de la production agricole que dans le domaine de l’accès aux finances et aux marchés des produits agricoles.

En 2021, IFDC a mis en œuvre au Bénin les projets suivants : le programme Approche Communale pour le Marché Agricole – phase 2 (ACMA2), le programme « Technologies for African Agricultural Transformation » (TAAT) et le programme Smallholder Agricultural Productivity Enhancement Program (SAPEP). Le programme Enhancing Growth through Regional Agricultural Input Systems (EnGRAIS) a également entrepris des activités en direction du Bénin.

Le programme « Technologies for African Agricultural Transformation » (TAAT) mis en œuvre dans 27 pays Africains grâce au financement de la Banque Africaine de Développement, vise une augmentation de la production agricole à travers le déploiement de technologies éprouvées d’augmentation de la production agricole concernant les chaines de valeurs cibles que sont le riz, le maïs, la patate douce, le niébé, le manioc, le blé, le mil et le sorgho, la production animale et l’aquaculture. IFDC coordonne le « compact Fertilité des Sols », une composante transversale du TAAT qui appuie les chaînes de valeurs de production végétale du TAAT en matière de gestion de la fertilité des sols dans 6 pays cibles que sont le Bénin, le Burkina Faso, le Ghana, le Mali, le Nigéria et la Tanzanie.

IFDC apporte également son assistance technique à l’Institut National des Recherches Agricoles du Bénin (INRAB) pour la mise en œuvre du PAPAPE (SAPEP). Le SAPEP aide les petits exploitants ouest[1]africains à surmonter les contraintes de productivité agricole liées au sol, aux semences, au manque de formation et à l’accès au marché. Le programme contribue à accroître l’utilisation des technologies de Gestion Intégrée de la Fertilité des Sols (GIFS) par les petits exploitants et à améliorer leur accès aux semences améliorées, aux services financiers et aux marchés de production tout au long de la chaîne de valeur agricole.

Le Bénin fait également partie des pays couverts par le Projet Feed the Future Enhancing Growth through Regional Agricultural Input Systems () en Afrique de l’Ouest. Financé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID), le programme EnGRAIS (2018- 2023) vise à accroître la disponibilité, l’accessibilité et l’utilisation d’engrais appropriés pour les petits exploitants agricoles en Afrique de l’Ouest. Il fait la promotion d’un marché régional des engrais compétitif, inclusif et dirigé par le secteur privé.

Justin NOUNAGNON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Tape/Une première réussie : ACMA2 honoré Posted by ZOOM AGRO on novembre 28, 2022 2 jours ago