Actualités

Nomination de Dossouhoui au Maep, Didier Madafimé se prononce.

Gaston Dossouhoui au Ministère de l’agriculture de l’élevage et de la pêche (Maep), il n’y à que Dieu seul pour l’imaginer un jour. L’injustice contre l’homme des  » helicoverpas » vient d’être réparée. Je suis certain que les charognards qui l’ont jeté en pâtures dans ce dossier n’ont pas trouvé le sommeil hier. Le béninois est capable de tout inventer s’il veut ta peau. Et Gaston est passé à la trappe. Sa maman est décédée dans cette turbulence. A l’église de Pahouian, il a dit ceci à la dépouille de sa maman, je cite  » si je suis pour quelques choses dans ta mort je te demande pardon ».
Moi qui ne pleure jamais j’ai coulé les larmes comme tout ce qui y était.
La vieille doit être entrain de se réjouir là où elle est. Que les méchants aux yeux de crocodile ne pensent pas que je veux reprendre du service ayant été l’un de ces collaborateurs directe depuis qu’il était directeur de Cabinet sous le ministre Lazare Sehoueto. Et pourquoi pas si ça arrive. Le lien entre l’agriculture et les changements climatiques, je sais bien le faire et vous le savez tous. Gaston, je suis content pour toi. Bon retour.

Partager
Publicités

Publications similaires

1 commentaire

  1. […] ailleurs, sur proposition du ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, les directeurs généraux des Agences territoriales de développement agricole (Atda) 3, 5, 6 et 7 […]

Laissez un commentaire