Actualités

Exposition itinérante: Technoserve Bénin met «Le cajou au cœur du développement humain »

Vendredi 15 février 2019

Green News

Le développement de la filière cajou au Bénin tient à cœur aux responsables du projet Technoserve. Ils l’ont manifesté une fois encore ce jeudi14 février 2019 par une exposition itinérante  dénommée «Le cajou au cœur du développement humain». C’était à leur siège à Cotonou.

L’objectif de cette exposition vise à montrer, non seulement les réalisations du projet mais aussi, à révéler au monde, les hommes et femmes du secteur et qui, par leur travail, apporte leur précieuse contribution pour la promotion de cette filière. « Nous sommes fiers  de faire connaître à nos partenaires, le fruit de nos efforts communs mais aussi l’utilisation qui est faite des supports  images que nous réalisons lors des actions que nous développons conjointement avec eux», a laissé entendre le directeur Pays de Technoserve, James Obarowski. Selon ses propos, cette exposition marque le lancement des activités qui conduira l’équipe de Technoserve sur les sites de production et de transformation.

Cette exposition est un voyage thématique et visuel. Elle est composée de  16 photos et de projections vidéos faites dans le Nord-Bénin, lesquelles racontent l’histoire des différents acteurs impliqués dans  les chaînes de valeur cajou. Elle se poursuivra la semaine prochaine dans les villes de Dassa, Bohicon et Parakou, nous confia Jessica Tradati, formatrice et experte en communication à Technoserve.

Loin d’une occasion réservée aux seuls acteurs du monde agricole, cette exposition s’est étendue à tous. Elle a attiré l’attention de certaines personnalités et vedettes intéressées par cette spéculation à l’instar du rappeur béninois Amir du groupe “Diamant Noir”. A l’entendre, le Bénin a beaucoup de richesses agricoles. Seulement se désole t-il, elles restent très peu exploitées. L’initiative d’une  exposition itinérante apprécie t-il alors, est louable et montre de la fourche à la fourchette ce que font surtout les femmes pour le cajou.

Après le lancement du projet “Bénin cajou” par Technoserve en 2015, le Bénin a doublé ses exportations d’amandes. De 2000, il est passé à 4000 tonnes l’an dernier. Ce chiffre connaîtra une augmentationc en 2019 pour être doublé d’ici 2021. L’impact en termes de création d’emplois tourne autour de 2000 avec une part belle aux femmes ; 65%.

Partager
Publicités
PATRICE TALON GREEN NEWS

Publications similaires

1 commentaire

  1. Ghislain AGBICODO dit :

    Je trouve bien pertinent vos actions faites pour la promotion et le développement de l’agriculture biologique. C’est une très bonne chose.

    Seulement j’espère que nous réussirons à connaître la révolution verte (agricole) gage de la révolution industrielle.

    Vous convenez avec moi que c’est seulement à cette condition que l’Afrique Noire sortira de la pauvreté.

    Bravo à vous tous mais approfondissez la réflexion svp.

Laissez un commentaire