Actualités

Supposé ultimatum du collectif des agents recenseurs-CE, voici la clarification de la commission nationale de supervision du Rna,

Lancé en juin 2018 par le ministre en charge de l’agriculture,Gaston Dossouhoui, la phase de payement des agents recenseurs du Recensement national agricole (Rna) tarde à être effective. Et, ils l’ont fait savoir ce jour à travers un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux pour donner un ultimatum au coordonnateur national du Rna. « Si au plus tard le 30 mars 2019, nous n’avons pas de satisfaction (payés), nous serons dans la triste obligation de descendre nombreux dans les rues à travers une marche gigantesque du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest pour dénoncer la nonchalance avec laquelle nos états sont en train d’être traités, le mépris et la mauvaise gestion des agents recenseurs du RNA. Nous allons par tous les moyens réclamer ce qui nous revient de droit » une signature du collectif des agents recenseurs-CE.

Une situation qui mérite bien d’être clarifiée.  Notre équipe de rédaction s’est rapprochée de l’un des membres de la commission nationale de supervision du Rna. A l’entendre, il s’agit du respect d’une procédure administrative. Celle-ci martèle : « Comme pour les agents cartographes et énumérateurs, les agents recenseurs aussi doivent signer des états de paiement comportant les montants qui doivent leur être virés. Beaucoup parmi eux ne l’ont pas encore fait jusqu’à présent alors que tous les chèques sont déjà établis pour être déposés au niveau des banques qui doivent leur faire le virement. Malgré, les plusieurs tours faits à l’intérieur du pays et les noms des concernés publiés sur leurs différents forums, beaucoup parmi eux sont restés sans signes. Avis, donc à ces derniers. Rappelons que les agents-cartographes et énumérateurs ont reçu  déjà leurs virements bancaires depuis la fin du mois de février.

Partager
Publicités
PATRICE TALON GREEN NEWS

Publications similaires

6 comments

  1. Cephas Hounsou dit :

    C’est honteux votre titre. Pour un journal thématique de ce genre c’est triste de vous lire sur ce ton. Je vous exhorte à être de vrais jouralistes d’investigation. La situation est tout autre. Du 10 Decembre, jour de la formation des agents recenseurs à ce jour on a assisté qu’à des ratés et des légertés inadmissibles pour un Projet d’une telle envergure. Veuillez continuer vos investigations vers les acteurs réels, les agents de terrain si vous voulez vraiment servir notre Patrie commune.

    • ZOOM AGRO dit :

      A vous lire nous n’avons pas vu ce que vous nous reprocher. Officiellement le collectif n’existe pas, la lettre n’est signée de personnes. Si l’autorité voudrait rencontrer le collectif qui est la personne responsable. je vous invite à répondre à ces interrogations et d’apporter votre clarification par rapport aux arguments évoqués par commission de supervision/ Merci

      • Juste O. dit :

        Merci.Je suis aussi CE dans la commune de Sèmé-Podji et a aucun moment je n’ai été contacté pour être membre d’un collectif.Vous vous octroyez le droit d’écrire au nom des Chefs d’équipe sans prendre le peine de nous informer.Comme ça vous voulez que les gens nous prennent au sérieux?

  2. Florent dit :

    on leur donne RDV dans les rues le 30 Mars prochain.

  3. ZOUMENOU dit :

    Merci déjà pour l’investigation menée pour notre cause.
    Moi j’ai vu le message aussi sur les réseaux sociaux mais comme vous le dites si bien certains agents ont signé et d’autre noms je pense qu’il serait mieux de solder ceux qui ont signés au lieu d’attendre sans espoir les agents n’ayant pas signés

Laissez un commentaire