• 21/11/2019
Actualités

Bénin – Cession d’usine de riz à Sobetri S.A: l’avis de Joseph Koutchika, pdt du CCRB

Joseph Koutchika, président du cadre de concertation des riziculteurs du Bénin (Ccrb) s’est prononcé sur la décision prise par le gouvernement de céder deux usines d’égrenage du riz à Sobetri SA.

« La décision de cession des usines de décorticage de riz paddy de Malanville et de Glazoué à la Sobetri (société béninoise de transformation de riz) par le gouvernement est salutaire », se réjouit-il. Cette joie se justifie par la réduction des distances que les riziculteurs parcouraient pour transformer le riz. « Cela permettra d’améliorer le taux du volume de paddy transformé sur le territoire béninois pour limiter l’exportation du paddy vers le Nigéria », se justifie-t-il. Cette décision va contribuer à l’amélioration et à l’accroissement de la production nationale du riz.

Toutefois, il craint la disparition des petites usines qui font en dépit de tout, leur petit bonhomme de chemin. « Mais le revers de cette décision est qu’elle peut contribuer à l’enlisement des petites unités de transformation qui n’ont pas une bonne surface financière et dont les capacités de transformation sont aussi limitées », avertit-il. Il pense qu’ensemble avec les acteurs, le gouvernement va pouvoir inventer un modèle « qui fait l’articulation entre les petites unités et les deux grosses en terme de partenariat pour qu’elles soient complémentaires et non concurrentes «  . La position de M. Koutchika se justifie par l’investissement de l’Etat lui-même et par des partenaires techniques et financiers dans l’installation de ces petites usines.

Par Parfait FOLLY 

Partager
Publicités
Bénin : l’agriculture contribuera à hauteur de 25% au Pib en 2021

Publications similaires

Laissez un commentaire