• 19/01/2020
Actualités

Marche pour le climat à l’ère de Greta Thunberg: une première au Bénin

A l’instar du leader Suédois Greta Thunberg, les jeunes béninois veulent manifester pour l’environnement. Ils organisent le samedi 20 avril 2019 une marche dénommée « Marche pour le climat » afin d’exiger le renforcement de la justice climatique au Bénin.

Cela n’est pas fréquent au Bénin. Les jeunes Béninois du Collectif Citoyen pour le Climat (CCC) se mobilisent le 20 Avril, pour manifester contre l’injustice climatique. Une manifestation qui vise notamment à inciter les dirigeants Béninois et du monde à l’action.

La marche se tient à Cotonou et rassemble les citoyens des entreprises, des mouvements et associations partageant des valeurs écocitoyennes et des objectifs communs de sauvegarde de la planète.

A travers cette marche, les initiateurs souhaitent réclamer du gouvernement béninois l’application totale de la loi n° 2018 -18 portant réglementation des changements climatiques en République du Bénin. Ils veulent également sensibiliser l’opinion nationale sur les risques du changement climatique et l’urgence d’adopter des comportements écocitoyens pour les atténuer.

Mais ce n’est pas tout, à en croire le coordonnateur de l’évènement, Ismaïla Mama, la manifestation aura pour but principal « d’exiger le renforcement de la justice climatique pour le Bénin et des actions concrètes de la part des pays développés pour la mise en œuvre effective de l’Accord de Paris.»

Le Bénin doit redoubler d’effort

Avec l’obtention du fonds vert pour le climat et l’adoption de la loi sur la réglementation des changements climatiques, le Bénin fait des progrès en matière de lutte contre l’instabilité climatique, rappelle le coordonnateur de la marche. Pourtant, le dérèglement de la planète menace toujours son développement. « Il met en péril la sécurité alimentaire et hydrique, la stabilité politique et économique, les moyens de subsistance et les paysages.» a soutenu Ismaïla Mama. Ces nombreux facteurs doivent donc pousser les autorités béninoises à faire des efforts supplémentaires afin de sauver le cadre de vie des Béninois.

En novembre 2015, avant l’ouverture de la COP 21, les béninois avaient déjà initié une marche baptisée « Marche béninoise pour le climat » où ils ont mené comme acte symbolique le nettoyage de la plage de Fidjrossè

Par Kamilou Balogoun (Stag) 

Partager
Publicités
ZOOM AGRO Projet AVLANTO-BENIN: Pour la promotion des chaînes de valeur banane plantain

Publications similaires

Laissez un commentaire