Actualités

La brigade verte Au-delà du militantisme pour un environnement sain

(Dehors c’est aussi chez nous)

GREEN NEWS, Le Magazine de l’économie Verte

N° 04 Avril 2019

Au XXIème siècle, la protection de l’environnement est devenue un enjeu majeur de tout le monde à cause des activités humaines polluantes. Au Bénin, les Organisations non gouvernementales de sauvegarde de l’environnement se sont multipliées à la veille du sommet de Rio1.  On estime aujourd’hui leur nombre à plus d’une centaine. Dans cet ensemble, La brigade verte (Lbv) de Cotonou. Pour la cause, elle se distingue particulièrement en s’y consacrant corps et âme.

Crée en juin 2017 par  l’association WorkAndSee Vankan: Agir pour changer, formée d’un ensemble de groupe de jeunes soldats hommes et femmes dynamiques ayant tous le même grade, La brigade verte milite pour la sauvegarde d’un environnement sain. Les premières actions d’envergure de cette association visaient à protéger l’environnement, aux côtés des pouvoirs publics et à l’entretien des villes du Bénin. De 2017 à aujourd’hui, la société  béninoise a, en effet, bénéficié de plusieurs actions de ladite association dans le cadre du projet de la protection, de salubrité et de l’entretien de l’environnement. La dernière en date  est celle de salubrité et du nettoyage des caniveaux du marché international Dantokpa.

Avec leur slogan « Dehors c’est aussi chez nous », les brigadiers verts décrivent parfaitement leur idéologie. Ils ne se limitent pas à la ville de Cotonou. Il faut rappeler que l’équipe a déjà eu à se déployer sur la ville d’Abomey-Calavi où elle a sensibilisé les occupants de la place « Monuments aux morts » qui fut après nettoyée. Ensuite, vint Allada où ils eurent également une journée de salubrité, puis de Togbin à Grand-popo où les populations furent sensibilisées sur la destruction des palétuviers. En un mot, pour les brigadiers verts, aucune action ne serait trop grande pour atteindre leur objectif. Et c’est fort de leurs convictions qu’ils ont prévu de futurs projets pour renforcer leur combat pour la préservation de la nature. Leur but est de faire que chaque citoyen soit concerné par l’environnement et n’hésite pas à mener des actions visant à le préserver. Car, si dans le passé, les hommes ont  joué un rôle dans le dérèglement de la planète, ils peuvent aujourd’hui jouer un rôle dans la défense de l’environnement. D’après les scientifiques, il est temps de se préoccuper et d’agir pour sauver la planète. Aussi, selon l’article 27 de la constitution de la République du Bénin : «Toute personne a droit à un environnement sain, satisfaisant et durable et a le devoir de le défendre. L’Etat veille à la protection de l’environnement ». Le sens d’engagement des ‘’brigadiers du Vert’’ et leur détermination à travers chaque action menée dans le pays montre que ce n’est pas aux autorités de tout faire mais qu’un peu de civisme ferait du bien et qu’il est temps d’être éco responsable. Et, cette éco-citoyenneté éprise à La brigade verte, se manifestera encore le 20 avril prochain. Ceci, par une marche pour le climat. Le rendez-vous est donc pris.

Fabrice AVOCEVOU

Partager
Publicités
PATRICE TALON GREEN NEWS

Publications similaires

2 comments

  1. […] de la société civile, les directeurs d’écoles, les usagers des marchés et surtout les écocitoyens à se joindre au mouvement pour l’obtention d’un résultat […]

  2. […] des associations ou organisations de jeunes et de femmes du département du Littoral pour un environnement sain au […]

Laissez un commentaire