Actualités

Kenya : en 2019/2020, la récolte caféière pourrait chuter à son plus bas niveau depuis 55 ans

 Au Kenya, la production caféière est prévue pour atteindre en 2019/2020 à 650 000 sacs, rapporte Reuters qui cite un rapport du Département américain de l’agriculture (USDA).

Ce volume représente une baisse de 13% par rapport à la campagne précédente et marque le plus faible niveau de la récolte depuis l’année caféière 1962/1963.

D’après l’institution, la chute de la récolte est le résultat de la sécheresse et de la faiblesse des cours de la matière première. Cette crise des prix pousse certains exploitants à se tourner vers d’autres cultures, entrave la capacité des producteurs à entretenir les plantations et à lutter efficacement contre les maladies et les nuisibles.

Ces difficultés s’ajoutent à la mauvaise gouvernance au niveau des coopératives commerciales et la structure de commercialisation qui pousse les caféiculteurs à assumer de nombreux risques, indique l’USDA.

Le Kenya est le 5e producteur africain de café. La fève y a été introduite vers la fin du 19e siècle par des missionnaires catholiques.

Espoir Olodo 

Lire l’article sur le site de l’agence ecofin

Partager
Publicités

Publications similaires

Laissez un commentaire