Actualités

PROTECTION DES ZONES MARINES D’IMPORTANCE ÉCOLOGIQUE : LE RAPPORT DESCRIPTIF DES ZIEB BIENTÔT DISPONIBLE

On tend vers une meilleure connaissance des Zones marines d’importance écologique et biologique au Bénin (Zieb). Après l’atelier d’avril 2019, les parties prenantes sont réunies depuis hier à Benin royal hôtel à Cotonou pour la validation du rapport descriptif. Cette activité s’inscrit dans le cadre du Projet de Gestion intégrée de la zone marine et côtière (GIZMaC). Elle vise à améliorer la gestion de l’environnement marin par l’approche de gestion intégrée des océans, basés sur la collecte des informations sur les Zieb, l’évaluation de l’état de l’environnement marin et le processus de planification marine. Dans son adresse, Bertin Bossou a rappelé que l’atelier va poursuivre à la mise en œuvre des dispositions de la convention des nations unies sur la diversité biologique en validant le rapport descriptif et la cartographie des Zieb.

Pendant deux jours, les participants travaillent sur le rapport, pour en amender et valider le contenu. Il est attendu la présentation des sites retenus desdites zones sur des images ortho photo et des cartes. Les côtes béninoises sont très riches et très protectrices. Or, la productivité est menacée en raison de la mauvaise gestion des ressources, la surexploitation par la pêche et la pollution par les déchets plastiques et les hydrocarbures. Le Bénin a donc décidé de s’unir avec les autres pays partageant le même littoral à travers des stratégies qui vont permettre de protéger ces ressources au profit des générations futures.

Entre autres actions, il y a la sécurisation des plages, adoption de loi relative à la protection de la zone littorale et la mise en œuvre des activités de description. « La description des Zieb nous conduira inévitablement à la création des aires marines protégées. Qu’il vous souvienne que le Bénin s’est résolument engagé à mettre en œuvre les Odd celui relatif à la protection des écosystèmes marins d’ici 2030 », a souligné Jean Charles Gnonhoué, Sga Ministère du cadre de vie. Alison Amoussou, Représentante du Secrétaire de la Convention d’Abidjan a tenu à saluer l’engagement du Bénin dans la mise en œuvre des outils d’identification et de protection des Zones marines d’importance écologique et biologique.

Fulbert ADJIMEHOSSOU 

Lire l’article sur le site de fraternité

Partager
Publicités
PATRICE TALON GREEN NEWS

Publications similaires

Laissez un commentaire