Actualités

ACMA2 : Formation des jeunes leaders de Savalou et Bantè pour l’utilisation des TIC dans l’Agriculture

GREEN NEWS , Magazine de l’économie verte

N° 05 Juin 2019

La maîtrise des pratiques numériques dans l’agriculture  est encore marquée par des inégalités sociales fortes. Il importe de ce fait de renforcer la capacité des producteurs dans l’utilisation des TIC dans l’agriculture. Ce défi qui  est une préoccupation générale dans le secteur agricole au Bénin, est en train d’être relevé peu à peu par le programme ACMA2 avec l’appui des Service d’appui entrepreneuriale (Sae) à travers des séries de formations initiées  à l’endroit des jeunes leaders des Pôles économiques agricoles (Pea)  des départements de l’Ouémé, du  Plateau, du Zou et des Collines.

L’hôtel ”F&F” de Savalou, a accueilli  respectivement du 07 au 09 et du 14 au 16 mai 2019, deux épisodes d’une série d’ateliers de formation.  C’était à l’endroit des jeunes leaders des Pea des communes de Bantè et de Savalou sur « le numérique au service de l’agriculture ». Une formation conduite par le cabinet d’expertise en  service d’appui et  conseil agricole ”Africa Green Corporation”.

Jeunes leaders TIC ACMA2 SAVALOU

Cette formation est axée autour de trois grands objectifs. Celui de  soutenir  d’une part l’adoption et l’utilisation des solutions TIC proposées par le programme à ces jeunes leaders qui serviront de points de relais et de sensibilisation pour les autres acteurs. D’autre part, à améliorer la productivité de ces derniers dans les maillons de production, de transformation et de  commercialisation avec l’usage du numérique et enfin de développer de nouvelles solutions TIC basées sur les besoins prioritaires des jeunes dans les différents maillons des chaînes de valeur promues.

Tout ceci fut réalisé à travers les modules de formation déroulés par une équipe de 04 consultants spécialistes des différentes thématiques abordées. On peut citer entre autres, la création d’un compte et page Facebook, la bonne formulation d’une annonce de vente, les stratégies de marketing digitales, la recherche sur internet notamment les sites et les applications mobiles dédiés à l’agriculture (Zoom Agro, Acess Agriculture, AgriProFocus) et surtout l’apprentissage par les vidéos de vulgarisation agricoles.

A l’arrivée, des évaluations journalières  des participants, il en ressort une assimilation des notions  et connaissances pratiques enseignées. « J’ignorais que je pouvais apprendre  et faire beaucoup de choses comme ça sur l’agriculture juste avec  mon téléphone», a confié Félix Magbondji, producteur de soja à Savalou.  Les participants ont fait la promesse  d’intégrer désormais les outils appris dans leurs systèmes de production. Le cas le plus évocateur est l’opiniâtreté manifeste dont ils ont fait montre face à l’usage du drone dans l’agriculture.

Le programme ACMA2 a prévu dans un court délai  mettre en place un système d’information sur le marché et de formation technique basé sur l’usage du numérique (Sim & Sift) sur le marché, a rappelé le responsable TIC/ACMA, Hilary Adjala.

Partager
Publicités
PATRICE TALON GREEN NEWS

Publications similaires

1 commentaire

  1. […] d’intensifier la production agricole par les acteurs des Pôles d’entreprises agricoles (Pea). À cet effet, l’Appui spécial à l’intensification agricole (Asia) a été développé par […]

Laissez un commentaire