Actualités

Foire de l’indépendance du Bénin/2019 Acma2 accompagne ses bénéficiaires dans la promotion de leurs produits

L’esplanade du stade de l’amitié Mathieu Kérékou, vit les premières heures de la foire de l’indépendance du Bénin édition 2019. Ouverte le 19 juillet dernier, elle enregistre déjà des stands bien achalandés et animés. Les visiteurs, pour ce qui est du constat sur le terrain, ne se font pas en tout cas prier. Comme à l’accoutumée, cette édition de la foire de l’indépendance ne se fera pas sans les bénéficiaires du programme Approche communale pour le marché agricole (Acma2). Elle a, en effet, mis à la disposition de ceux-ci  des stands pour l’exposition et la promotion des produits issus des chaînes de valeur qu’elle promeut.

Pour faciliter l’accès au marché, Acma2 appuie les acteurs des Pôles économiques agricoles (Pea) en les faisant participer à cet évènement qu’organise l’Agence de promotion de l’importation et de l’exportation (Apiex). « C’est Acma qui nous a invités pour participer à la foire. L’objectif est d’exposer à la face du monde ce que nous produisons », dixit Philomène Goudjo, transformatrice  et vendeuse de galettes ’’Kluiklui’’, huile de palme, variétés de farine de manioc (gari coco au lait, gari sohoui,  Tapioca, etc.) à Covè.  « Ici, vous avez le ‘’Kiprouka’’. Comme vous pouvez le constater, il est différent de la farine de manioc communément appelée ‘’Lafou’’ qui se trouve sous vos yeux. Il s’agit d’un produit dérivé du manioc conditionné pour faire du manioc pilé », nous confie Théophile Adjakpossa venu de la commune de Djidja.

Ils sont ainsi près d’une dizaine d’exposants ce dimanche 21 juillet présents sur le stand 1 du lot B en face du Bar Clando pour faire la promotion de leurs produits. Ceci, sous la supervision de responsables Acma2. Olga Kokodé,  Saturnin Akoha, Roland Glèlè respectivement chargée marketing et communication, superviseur  département des Collines, facilitateur marché Zou/Collines.

Sur les lieux,  les visiteurs rencontrés ne tarissent pas de commentaires. Après dégustation, Ambroise Tokouzan effectue des achats et nous livre ses impressions. « Ce que fait Acma2 est du ressort de l’État qui doit accompagner beaucoup plus la promotion de nos produits locaux. Car, nos frères de la diaspora constituent un marché potentiel pour la consommation de ces produits. Je viens de faire la découverte de cette gamme de kluiklui très croustillant à la saveur piquante que je ferai goûter à ma famille et mes colocataires une fois à la maison ».

Avis donc à ceux qui désirent consommer des produits made in Benin et qui sont épris de la promotion locale pour une économie solidaire. Les stands Acma2 sont tout à vous. Le programme Acma2 promeut les chaînes de valeur des filières manioc, soja, palmier à huile, piment, maïs et arachide. Ses stands sont ouverts jusqu’au 04 août prochain date de clôture de la foire de l’indépendance.

Partager
Publicités
PATRICE TALON GREEN NEWS

Publications similaires

6 comments

  1. […] y voir de près, cette situation constitue une menace pour le marché agricole, auquel il faut apporter des mesures  […]

  2. […] trois semaines, Acma2 s’est fait remarquer à la foire de l’indépendance 2019 à Cotonou. Plusieurs acteurs venant des quatre départements d’intervention du programme […]

  3. […] les foires et salons dédiés habituellement à la promotion du gari, ce dérivé du manioc est  désormais […]

  4. […] arts, et lettres du Bénin (Ansalb) a organisé, ce vendredi 13 octobre 2017, à l’Isba-champ de foire, l’ atelier préparatoire du Forum africain des sciences et techniques pour le développement […]

  5. […] ont une occasion privilégiée de mettre en valeur leurs  potentialités agricoles. C’est la foire agricole d’Allada dont la deuxième édition a eu lieu du 24 au 27 décembre […]

  6. […] côté de la fête de l’indépendance qui va se tenir le lendemain, samedi, sobriété annoncée. Du coup, rien ne bouge. Sinon presque […]

Laissez un commentaire