• 21/10/2019
Actualités

L’Afrique sera la zone qui connaîtra la plus forte croissance de sa consommation de riz, d’ici 2028.

En Afrique, la consommation de riz par habitant devrait augmenter de près de 5 kg, d’ici 2028, soit une croissance plus forte que dans toute autre région du monde.

D’après les dernières Perspectives agricoles de l’OCDE/FAO, la quantité consommée sur le continent passera à 30,7 kg par habitant contre 26,1 sur la période 2016-2018.

Ce niveau permettra à l’Afrique de supplanter l’Amérique latine et les Caraïbes en tant que seconde région enregistrant la plus forte consommation par habitant après l’Asie-Pacifique.

Dans la mesure où le continent africain produit moins de 10% du riz mondial, la consommation future sera en grande partie satisfaite par des achats internationaux.

En effet, les importations devraient exploser d’ici 2028, passant de 17 millions de tonnes à 29 millions de tonnes, estime l’OCDE/FAO. La part de l’Afrique dans les importations mondiales devrait s’établir à 49% contre 35% actuellement.

Alors que le continent africain va être une destination prisée par les exportateurs mondiaux comme l’Inde, la Thaïlande et le Vietnam, le Nigeria sera la principale tête de pont vers ce marché. 

Le géant ouest-africain, premier producteur africain de riz, devrait plus que doubler ses achats mondiaux, d’ici 2028, atteignant presque la même quantité projetée pour la Chine, premier importateur mondial. 

Espoir Olodo

https://www.agenceecofin.com/cereales/1408-68400-l-afrique-sera-la-zone-qui-connaitra-la-plus-forte-croissance-de-sa-consommation-de-riz-d-ici-2028

Partager
Publicités
Sica 2019: Une bonne nouvelle pour les participants béninois

Publications similaires

5 comments

  1. hounlekounde crespin dit :

    J’aime sa

Laissez un commentaire