• 23/09/2019
Actualités

Bénin/Agriculture : 1kg de tomate à 7f à Kétou

Le prix du panier de tomates a considérablement baissé à Kétou, commune frontalière au Nigéria. Cet état de choses suscite de questionnement.

Le panier de tomates dont la masse s’estime en moyenne à quinze kilogrammes (15 kg) est vendu à un prix forfaitaire de cent francs CFA dans le village de Dogo à Kétou.

Cette situation enregistrée dans la journée du dimanche 08 août 2019 serait la conséquence des fermetures des frontières entre le Bénin et le Nigéria.

Selon Pamphile Houndji, Agro-environnementaliste doctorant sur la  thématique « Dynamique urbaine et développement de l’agriculture urbaine et péri urbaine à Kétou, trois facteurs expliquent cette baisse drastique du coût de cessation de la tomate.

 « Il s’agit premièrement de la morosité économique que traverse le pays. À cela s’ajoute la fermeture des frontières entre le Bénin et le Nigéria ».  Elle est intervenue depuis le 20 aout 2019. Ce qui a créé un déséquilibre entre l’offre et la demande.  La dernière est la dégradation des voies d’accès aux zones de production.

À y voir de près, cette situation constitue une menace pour le marché agricole, auquel il faut apporter des mesures  urgentes.

Sèdami LALY

Partager

Publications similaires

Laissez un commentaire