• 02/07/2020
Actualités

Bénin: Zoom sur le rapport de performances du secteur agricole, gestion 2018

Les acteurs agricoles sous la houlette du ministre de l’agriculture Gaston Cossi Dossouhoui a exécuté ce vendredi 27 septembre 2019 la deuxième journée des travaux entrant dans le cadre de la revue de performances agricoles pour le compte de l’année 2018. Cette cérémonie a connu son effectivité dans de la grande salle de conférence majestic de Gbégamey à Cotonou.

Faire le récapitulatif de l’impact des réformes engagées dans le domaine agricole et réfléchir sur de nouvelles perspectives visant le développement du secteur agricole. C’est là, les points focaux de cette ultime rencontre entre le Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche représenté par son Directeur de cabinet (Dc) Bonaventure KOUAKANOU et les acteurs du secteur agricoles. Il ressort des propos de celui-ci que « l’amélioration de la croissance économique passe notamment par l’agriculture. Pour cela il faut à l’horizon 2025 un secteur dynamique, attractif »

Rapport de performance du secteur agricole gestion 2018

Ces propos du Dc confirment ceux prononcés lors du lancement de cette revue par son supérieur hiérarchique. Ce dernier a évoqué la mise sur pied d’un plan stratégique de développement du secteur agricole (psdsa) assorti de son plan national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire et nutritionnelle (Pniasan). Cette vision du ministre est en arrimage avec le pilier 2 du programme d’action du gouvernement du Président Patrice Talon « engager la transformation structurelle de l’économie».

 En clair, il convient de garder en mémoire que tous ces projets sont initiés dans l’intention de renforcer et booster  l’agriculture qui représente 20% du produit intérieur brut (PIB).

Les invités satisfaits

Dans la salle, les invités présents, n’ont pas voilé leurs satisfactions à l’endroit de ce bilan annuel du ministère et réaffirmer leurs soutiens à l’endroit du ministère dans l’atteinte des objectifs du Programme d’action du gouvernement (Pag). Par ailleurs, Dieudonné Aladjodjo, vice-président de la chambre nationale d’agriculture du Bénin pense que si le rapport du ministère est aussi assez fourni, cela est dû aux performances des producteurs.

« La campagne dont nous faisons le bilan aujourd’hui a connu un engagement des producteurs ce qui a permis cette importante croissance que nous observons et ce, malgré les changements climatiques. Nous  sommes rassurés que le potentiel de chaque pôle agricole va exploser la production agricole » a-t-il martelé.

Plus loin, il félicite tous les acteurs qui œuvrent pour le vote des lois favorisant l’émergence du secteur agricole. Les regards sont tournés vers l’horizon 2020 pour l’appréciation du bilan de la gestion 2019.

Pascal SOSSA

Partager
Publicités

Publications similaires

8 comments

  1. […] L’analyse révèle aussi que tous les ménages surtout en milieu urbain bénéficieront de la mise en œuvre du projet. Faut-il préciser, le Pniasan a été adopté pour un secteur agricole dynamique et attractif. […]

  2. […] la création d’une banque agricole serait le moyen adéquat pour rehausser le niveau du secteur agricole. Vu sous cet angle, pourquoi le Bénin n’est pas encore entré dans la danse pour soulager les […]

  3. […] agricole organisent une formation Internationale sur l’emploi des jeunes en agrobusiness et agriculture durable. L’objectif global de la formation est d’améliorer les moyens d’existence des jeunes vivants […]

  4. […] Bénin: Zoom sur le rapport de performances du secteur agricole, gestion 2018 […]

  5. […] des temps forts de la passation, fut le bilan des 18 mois passés à la tête de ce Ministère par Delphin Koundandé. Lequel bilan a été […]

  6. […] estimé à près de deux milliards de francs Cfa. Il entre en lien avec l’opérationnalisation du Plan stratégique de développement du secteur agricole (Psdsa) qui vise un secteur agricole béninois dynamique à l’horizon 2025. Cette vision, pour […]

  7. […] confirmé au Bénin, le Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche (Maep) a pris des mesures pour protéger ses agents de tous risques de contamination. Ainsi, tous les […]

  8. […] Par ailleurs, le conseil a débattu de l’adoption du plan de décentralisation et de déconcentration de huit ministères dont celui de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche. […]

Laissez un commentaire