• 20/11/2019
Actualités

Bénin: 3ans après leur licenciement, les 1045 Ace du Maep toujours dans l’espoir d’une réinsertion

Les Agents contractuels de l’état (Ace) du Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche (Maep) promotion 2014  espèrent l’abrogation de la loi relative à la cessation des activités des sociétés sous tutelle de ce ministère. Ils lancent dès lors un cri de cœur au gouvernement en vue de leur réhabilitation.

La date du 30 septembre 2016 est restée graver dans la mémoire de 1045 agents contractuels d’état du Maep. Ceux-ci espèrent toujours le gouvernement pour se pencher sur leur sort. Cette décision du gouvernement a eu des répercussions sur le statut social de ces licenciés. « La suppression de ces emplois a été source de divorce et de décès des enfants de certains faute de moyens financiers. Aussi, je connais plus d’une dizaine de collègues qui sont passés de vie à trépas à cause de cette décision» confie Aimé Codjo Edoh, l’une des victimes de ce ‘’repos forcé’’. Il est important de rappeler que ces travailleurs ont fait leur immersion au sein du ministère en 2012. Dans leur quatrième année de service, un contrat devant les reconnaître comme Agents permanent de l’Etat (Ape) devrait être signé. Ce qui n’a pas été le cas.

Face à cette réalité que traversent ces Ace, ils espèrent toujours leur réinsertion. L’une des propositions faites est  que « pour les éventuels recrutements à venir, qu’un regard particulier soit jeté sur notre promotion » a exhorté Aimé Edoh. Oh l’espoir ! Un sentiment pour qui le temps ne compte pas.

Pascal SOSSA

Partager
Publicités

Publications similaires

2 comments

  1. Ghislain ALLADAGNIWEKE dit :

    J’aime

Laissez un commentaire