• 20/11/2019
Actualités

Bénin : L’ananas, le gari et l’huile d’arachide bientôt reconnus en indication géographique

Le gari « Sohoui » de Savalou, l’ananas « Pain de sucre » du plateau d’Allada et l’huile d’arachide « Agonlinmi » du plateau d’Agonlin seront reconnus en indication géographique. Ceci, dans le cadre de la deuxième phase du Projet d’appui à la mise en place des indications géographiques (Pampig 2) lancé ce lundi 14 octobre 2019 à Cotonou. Ce projet est porté par l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (Oapi) et soutenu par l’Agence française de développement (Afd).

Récolte d’ananas à Allada

En effet, l’indication géographique  permettra à ces produits ayant une qualité ou une réputation spécifique d’affirmer leur identité, de structurer une organisation économique et de développer leur valeur ajoutée. En réalité, le choix de ces produits n’est pas le fruit du hasard.

 
Le gari Sohoui, l’un des aliments de base réputé dans le pays, contribue à l’autonomisation des  transformatrices de Savalou. En ce qui concerne l’huile d’arachide produite dans le Centre et le Sud du Bénin, les femmes du plateau d’Agonlin en ont le secret. Pour ce qui est de l’ananas, « Pain de sucre » cultivé à Allada, Tori-Bossito et Zè, c’est une variété rare, unique en son genre dont les formes courantes et classiques  peuvent rester vertes à maturité.

Sèdami LALY

Partager
Publicités

Publications similaires

1 commentaire

  1. Je suis Judicaël OGOUBIYI A., promoteur de la ferme Agro-Service Land sise à Dangbo, chargé de projet de l’Association des Jeunes Agriculteurs Modernes Bénin cellule du village de Dangbo/Dogla.
    Comment pouvons bénéficier de ce projet ?

Laissez un commentaire