• 20/11/2019
Actualités

Acma2/ Entrepreneuriat féminin: L’ascension étoilée de Nassirath Arobadade

Le Programme Approche communale pour le marché agricole(Acma) a contribué à l’amélioration de la qualité de production et du rendement de beaucoup d’acteurs agricoles. Nassirath Arobadade en est une preuve vivante.

Née en 1980, Nassirath Arobadade est une productrice de l’huile rouge. Elle a sa ferme à Okouakaré, un village d’Adja-Ouèrè dans le département du Plateau.  Cette ferme de palmier  couvre 3 hectares. Avec sa grande sœur, elle travaillait pour la production de l’huile de palme dans un groupement appelé iréti n’bè. Ce qui signifie « Il y a de l’espoir ». En 2016, son groupement a commencé par suivre les différentes formations du Programme Acma. Grâce aux notions apprises en : assainissement du cadre de travail, amélioration de la qualité de la production, présentation des produits et de la vie associative, son rendement fut impacté positivement. Son chiffre d’affaires aussi.

Le déclic entrepreneurial

Pour Nassirath Arobadade commence alors une nouvelle aventure. Le déclic entrepreneurial acté, elle s’acquit un nouveau champ non loin du premier pour y installer les fourneaux pour la transformation des noix de palme en huile. Son équipe de travail fut renforcée par de nouveaux employés. Elle  emploie actuellement dans son unité de transformation, une quarantaine de  personnes, femmes comme hommes payés chaque semaine.

Toujours avec l’aide du programme Acma, elle fut pour sa première fois invitée en 2017 à participer à la foire de l’indépendance du Bénin. C’était à Parakou. Cette ville du Nord-Bénin qu’elle découvrait pour sa première fois. La foire lui a permis d’écouler non seulement tous ses produits mais également, de nouer des relations d’affaires avec les visiteurs. Cette expérience lui a valu une commande de quatre-vingt-cinq (85) bidons de 25 litres d’huile rouge. Nous parlons-là d’un chiffre d’affaires de  près de 2 millions de Francs CFA (environ 3050 euros). Présente aussi à la Foire de l’indépendance de 2018 à Cotonou grâce au même programme Acma, de nouveau, « je réalise un bond de chiffre d’affaires », confia-t-elle.

Son succès, elle l’explique par une formation organisée par Acma. Celle-ci portait, fait-elle savoir, sur la présentation des produits avant sa participation à la foire. Les emballages, étiquettes, cartes de visite et banderoles que lui a fournis le programme, va-t-elle signifier, lui ont été d’un grand atout. « Je suis si contente de voir les gens s’arrêter devant mes produits les yeux pleins d’admiration », s’en réjouit-elle.

Nassirath Arobadade est aujourd’hui une grande transformatrice de la noix de palme. « Je dois tous ces succès à Acma », signifie-t-elle reconnaissante. Son ambition est de se faire connaître  sur d’autres marchés. « Bientôt vous allez voir mes produits dans les supermarchés au Bénin et même dans d’autres Pays », clame-t-elle haut et fort. Acma, qu’elle inspiration !

Partager
Publicités

Publications similaires

Laissez un commentaire