• 12/12/2019
Actualités

Dégradation des écosystèmes : Plus de 90% des sols du Bénin en danger

La situation est alarmante. Les sols sont en danger au Bénin. En effet, la quasi-totalité des sols cultivables au Bénin présentent un niveau de dégradation élevé. C’est que révèle Pascal Houngnandan, directeur du laboratoire de microbiologie des sols et d’écologie microbienne au sein de la faculté des sciences agronomiques de l’Université d’Abomey-Calavi.

En se servant des techniques fondées sur les radionucléides, les scientifiques ont menées des études sur les taux d’érosion du sol de trois zones agroécologiques du Bénin. Il s’agit de Govié, Linsinlin et Lokogba. Des zones situées au Sud du pays. La première zone est une région du département de l’Atlantique tandis que la seconde est un village du Zou. En ce qui concerne Lokogba, il est situé dans le département du Couffo.  

Les résultats issus de ces recherches montrent de graves conséquences pour la fertilité des sols. Par conséquent, le rendement des cultures est menacé. De même, ces sols ont perdus les nutriments et de matière organique notamment l’azote, le phosphore. Une situation préoccupante et qui nécessite une mesure de préservation selon les chercheurs.

L’Organisation des nations unis (Onu) en a fait sa préoccupation et organise  depuis 2013 la journée mondiale des sols.

Elle a lieu le 5 décembre. Cette année la journée tournera autour du thème : « empêchons l’érosion des sols, protégeons notre avenir ».

Partager
Publicités
Pesticides en agriculture au Bénin

Publications similaires

Laissez un commentaire