• 04/04/2020
Actualités

Bénin-Mauvaise gouvernance: Clôture anticipée du projet « PASFRA »

La revue à mi-parcours réalisée en 2018 pour le compte du Projet d’appui à la promotion des services financiers ruraux adaptés (Papsfra) des années 2016 et 2017 a fait des constats avérés de mauvaises gestion

L’audit des guichets ruraux de l’association des services financiers ruraux du Benin réalisé sur la même période a révélé de grave irrégularités. Il s’agit entres autres de l’octroi fantaisiste des primes ne reposant sur aucune base réglementaire, la mise en place de crédits ne reposant sur aucune étude pertinentes et l’exécution des dépenses sans pièces justificatives valables et sans autorisations régulières conforme à l’orthodoxie.

En outre, les travaux de fiabilisation des portefeuilles crédits et épargnes de reconstitution de la comptabilité ont permis de mettre en évidences des impayés d’un montant de quatre milliards de Cfa environ, de l’épargne collectée à hauteur de trois milliards cinq cents millions et environ deux milliards de fonds propres négatifs.

Face à cette situation, il a été mis fin aux contrats du chef projet et de ses collaborateurs indélicats.

Notons que le Papsfra est un projet du programme cadre du Fonds international de développement de l’agriculture (Fida) au Bénin. Il a pour objectif de lutter contre l’insécurité alimentaire. D’une durée de huit ans, le projet vise à faire du Bénin, à l’horizon 2025, une puissance agricole en se basant sur trois filières agricoles à savoir le riz, l’ananas et le maraîcher.

Source : Conseil des Ministres 08/01/2020

Partager
Publicités

Publications similaires

Laissez un commentaire