• 19/01/2020
Actualités

Afrique de l’Ouest/Industrie du Karité: L’Alliance global karité injecte 3,6 millions de dollars

Faciliter l’exportation des amandes et des produits dérivés à valeur ajoutée du karité. C’est l’objectif. Il est porté par le Programme régional d’appui au développement commercial inclusif de la filière karité (Pradcifk) que finance l’Alliance globale du karité (Agk) en partenariat avec le Cadre intégré renforcé (Cir).

3,6 millions de dollars américains. Et le karité reçoit un gros coup de pouce. A l’avenir, il s’agira de soutenir la préparation à l’exportation de 2 180 Petites et moyennes entreprises (Pme) avec à la clef, 28 880 tonnes de produits exportés par an. Ce programme régional sera mis en œuvre en étroite coordination avec les unités du CIR dans les quatre pays ciblés que sont le Bénin, le Burkina Faso, le Mali et le Togo.

Pour Ratnakar Adhikari, Directeur exécutif du Cadre intégré renforcé, le programme est d’une grande utilité. Pour lui, « investir dans l’industrie du karité et soutenir sa croissance est essentiel pour promouvoir la diversification économique, la valeur ajoutée et la croissance par le commerce régional dans les pays les moins avancés sélectionnés en Afrique de l’Ouest ». Un avis que partage son homologue de l’Agk, Badie Marico qui voit à travers le Pradcifk, l’amélioration des revenus des collectrices et transformatrices de karité.

L’Agk est une association industrielle à but non lucratif qui compte 500 membres de 35 pays. On y dénombre des groupements de femmes, des marques et des détaillants; des fournisseurs d’ingrédients et des ONG. À travers un partenariat public-privé, l’Agk promeut la durabilité de l’industrie, les pratiques et les normes de qualité, la demande de karité dans les aliments et les cosmétiques.

Partager
Publicités

Publications similaires

Laissez un commentaire