• 04/04/2020
Actualités

Acma2 : Les bénéficiaires du programme donnent des directives au Pta 2020

(Bilan des activités du volet “Accès aux intrants et innovations agricoles)

Le Programme Approche communale pour le marché agricole (Acma2) a tenu du 28 au 30 janvier 2020 à Bohicon, un séminaire pour faire le bilan des activités de l’année précédente dans une logique de capitalisation des acquis. Cette activité organisée sur l’instruction du Chef adjoint du Programme Acma2, Alexis Ntamavukiro, a permis aux bénéficiaires d’exprimer sans ambages les directives au Plan de travail annuel (Pta) du programme pour 2020.

Au cours de ces séances, dix nouvelles orientations ont été proposées par les acteurs au Programme. En effet, les acteurs souhaitent entre autres la continuité des appuis des structures de conseil agricole contractantes   (SAE) et la distribution à nouveau et à temps des kits Asia (Appui spécial à l’intensification agricole). Ils ont émis aussi le vœu que le programme négocie encore plus à la baisse le taux élevé de  certaines IMF pour les crédits octroyés. Lesquelles propositions seront intégrées au Pta du programme aux fins de feuille route.

Par ailleurs, les prouesses du Programme ont été également énumérées au cours de ces séances. Elles concernent les réalisations et les résultats issus des actions de Acma2.

Il faut noter que cette activité entre dans le cadre du bilan annuel des expériences et dans une logique de capitalisation des acquis. Elle  s’est déroulée en présence des responsables des Structures d’appui à l’entrepreneuriat (Sae), des représentants des Agences territoriales pour le développement agricole (Atda), des Directions départementales de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche (Ddaep) et de l’équipe de coordination/supervision du programme.

Quelques acquis révélés par les producteurs grâce aux appuis du Programme Acma2

  • La forte proportion de femmes parmi les bénéficiaires des kits Asia ;
  • L’implication des jeunes dans les participants aux séances de renforcement de capacité autour des Champs pédagogiques de démonstration (Cpd) ;
  • La facilitation de l’accès aux intrants ayant entraîné l’augmentation des superficies emblavées dans les Collines ;
  • L’efficacité des Bonnes pratiques agricoles (Bpa) avec les engrais et pesticides biologiques jadis décriés par les producteurs dans certaines zones ;
  • L’amélioration du rendement au niveau des producteurs ayant suivi les formations et appliqué l’une ou l’autre des innovations / options technologiques apportées
  • Le bon rendement du maïs dans le Zou malgré le semis tardif ; 
  • La construction des Infrastructures et Équipements marchands (Iem) pour faciliter le stockage et la commercialisation des produits.
  • Les jeux-questionnaires (quiz) et parfois la restauration comme éléments de motivations pour les Cpd. 
Partager
Publicités

Publications similaires

Laissez un commentaire