• 02/04/2020
Actualités

Gestion intégrée des forêts classées au Bénin: le projet PFC dans sa phase active

Conçu pour venir en appui à l’opérationnalisation des instruments adoptés par le Bénin en matière de gestion des ressources forestières le Projet forêts classées (Pfc) du Bénin est entré dans sa phase active. Ceci à travers le lancement mardi 25 février 2020 à l’hôtel Novotel par le ministre du cadre de vie et du développement durable, José Didier Tonato.

L’objectif du projet est d’améliorer d’une part la gestion intégrée des forêts classées ciblées. D’autre part de faciliter l’accès des principales villes du Sud Bénin au bois-énergie produit de manière durable et de promouvoir la chaîne des valeurs des produits forestiers non ligneux ciblés, améliorant les revenus des communautés tributaires des forêts.

De fait, en fonction des niveaux de dégradation des forêts classées et des pressions liées à l’agriculture et à la transhumance, des complexes forestiers ont été retenus pour les interventions du projet. On peut citer entre autres  deux au sud (Dan et Kétou), quatre au centre (Agoua, Ouémé-Boukou, TchaourouToui-Kilibo et Logozohè), et quatre au nord (Ouémé Supérieur-Ndali, Alibori Supérieur, trois rivières et Ouénou-Benou).

À cet effet, il s’articule autour de quatre composantes opérationnelles. Il s’agit du  renforcement de capacité de l’administration forestière à assurer une meilleure gestion des forêts classées, leur gestion intégrée des forêts classées, le développement de la chaîne des valeurs de deux produits forestiers non ligneux (le karité et le miel) et  la coordination et le suivi-évaluation du projet.

Il est à préciser que ce projet a été financé conjointement par la Banque mondiale à hauteur de 75 millions de dollars et par le gouvernement béninois pour 14 millions de dollars.

Partager
Publicités

Publications similaires

Laissez un commentaire