• 28/05/2020
Actualités

Main-d’œuvre agricole: la nouvelle perle rare en Italie

L’Italie recherche désespérément de la Main-d’œuvre agricole. Giorgio Gori, le maire de Bergame, l’une des villes ravagées par le coronavirus, appelle le gouvernement italien à accélérer la publication du décret qui régularise les travailleurs migrants non européens. L’Italie a désespérément besoin de travailleurs agricoles.

« Cette année, beaucoup de travailleurs migrants réguliers ne viendront pas dans les fermes italiennes. Nous avons besoin d’au moins 200 000 travailleurs non européens et nous avons besoin que le décret soit publié immédiatement », a déclaré Giorgio Gori sur son compte Twitter.

Au sein de la Lega, des voix s’élèvent pour s’insurger contre la proposition de Giorgio Gori : « Alors que nous vivons une situation d’urgence historique, il est incroyable qu’au lieu de penser à protéger le travail des Italiens, certains lancent des appels en faveur d’un décret sur les flux pour les citoyens non européens », a déclaré l’eurodéputé Marco Zanni

Cette année, la main-d’œuvre agricole fait défaut. Les entreprises agroalimentaires de la région vénitienne sont particulièrement concernées. Selon le syndicat local Fai Cisl Veneto, il est nécessaire de faire venir au moins 65 000 ouvriers agricoles pour assurer un niveau minimum de récolte. Sinon les mesures restrictives prises par le gouvernement italien pour contenir l’épidémie du covid-19 risque d’échouer.

Selon l’organisation agricole italienne Coldiretti, plus de 25 % des aliments produits en Italie dépendent du travail de plus de 370 000 saisonniers réguliers venant chaque année de l’étranger.

Partager
Publicités

Publications similaires

2 comments

  1. TOLOFON Herbert Humbert dit :

    Bonjour Mr
    Je suis intéressé par l’offre et j’aimerais savoir comment postuler
    Voici mon numéro whatsapp
    +22996816109

Laissez un commentaire