Actualités

Journée mondiale de l’environnement : Didier Madafimé alerte sur le pesticide le plus toxique utilisé dans les champs de maïs

Dans un post sur son compte Facebook, Didier Hubert Madafimé, expert en gestion des risques et catastrophes et journaliste béninois spécialiste des questions environnementales attire l’attention sur un danger sur lequel il urge d’agir. Il s’agit du pesticide le plus toxique utilisé dans les champs de maïs dans les pays du tiers monde dont le Bénin.


« L’atrazine, vous en avez entendu parler une fois, certainement pas. Il paraît que c’est le pesticide le plus toxique utilisé dans les champs de maïs. Ce pesticide est interdit en France et dans les pays européens. Et pourtant un pays européen, même en 2020, continue de le fabriquer pour les pays en voie de développement. C’est un scandale sanitaire que vient de révéler le journal Le Monde après une enquête de son journaliste Stéphane Mandard. Ceux qui ont pensé qu’il y aura un après covid19 ont tout faux. » A-t-il déploré.


Par ailleurs, dans l’interview de Stéphane Mandard avec Hugo Clément, le journaliste explique que l’atrazine est l’un des pesticides les plus toxiques et sa fabrication est interdite depuis 2003. A l’en croire, c’est une molécule qui a des conséquences sur le développement intra utérin. « C’est neurotoxique, c’est génotoxique. Ça peut avoir des répercussions sur le développement d’un fœtus ou ensuite des points de QI en moins pour un enfant » a poursuivi Stéphane Mandard.

Partager
Publicités
PATRICE TALON GREEN NEWS

Publications similaires

Laissez un commentaire