• 05/07/2020
Actualités

Huile de palme : l’Asie à la porte du marché africain

L’huile de palme asiatique est de plus en plus dérouté sur le marché européen du fait de son mode de production jugé de non respectueux de l’environnement. Elle se retrouve donc aujourd’hui en quête de nouveaux marchés d’exportation outre que celui de l’Union européenne.

L’Afrique se retrouve donc être la destination idéale en ligne de mire. A propos, Gabrielle Maréchaux, journaliste RFI, explique, que « le continent africain apparaît donc aujourd’hui plus séduisant que jamais, quand l’Europe boude de plus en plus l’huile de palme asiatique par ses politiques, et quand l’Inde, premier consommateur mondial a su montrer cette année qu’elle pouvait boycotter la Malaisie après des commentaires peu appréciés par Delhi sur le traitement réservé aux musulmans indiens ».

La crise du covid-19 a permis aux deux principaux producteurs mondiaux d’huile de palme, à savoir la Malaisie et l’Indonésie, avec respectivement des parts de 54% et 35 de se rendre compte de l’opportunité que représente pour eux l’Afrique. Un continent où, l’huile de palme reste très utilisée dans la cuisine et l’agroalimentaire. Pour preuve, elle consomme à elle seule, 13 % de la production quand seulement 4 % sont produites. Avec un marché qui augmente de près de 5 % en moyenne chaque année depuis 2007.

Partager
Publicités
SOCIETE SALE PEACE TOMATE

Publications similaires

Laissez un commentaire