• 03/08/2020
Actualités

Constipation : l’influence de l’alimentation dans sa survenue à Cotonou

La constipation serait favorisée par un régime alimentaire pauvre en fibre, le manque d’hydratation suffisante et le manque d’activité physique régulière. Comme signes cliniques, elle est dominée par les selles dures et fragmentées.

Considérée comme rare en Afrique subsaharienne en raison de la forte teneur en fibre de l’alimentation locale, à Cotonou, capitale économique du Bénin en Afrique de l’Ouest, une étude menée par Jean Séhonou et Al, révèle que  « Les habitudes alimentaires les plus représentées chez les constipés étaient : au petit déjeuner, la bouillie de maïs + beignet/arachides ; au déjeuner, la pâte de maïs ; au diner, la pâte de maïs, et en guise de collation, la banane… ».

Selon cette étude, la teneur en fibre des aliments n’influence pas la survenue de la constipation fonctionnelle. Ainsi, il est conseillé de consommer au moins 2500 ml d´eau par jour. Cette action protègerait contre la survenue de la constipation.

Par ailleurs, selon les investigateurs, les plats de résistance au Bénin sont souvent accompagnés de sauces particulièrement riches en graisse. Or, la graisse ralentit le transit colique et donc pourrait favoriser la constipation. Mais précisons que les graisses retardent la digestion à condition qu’elles soient portées à haute température. D’où l’appel aux dames de savoir chauffer l’huile pour la préparation des différents mets afin de soulager les familles de cette affection (constipation) qui altère la qualité de vie.

Toutefois, alertent-ils, attention aux régimes trop pauvres en graisses ! Huile, beurre et margarine ont un effet lubrifiant dans l’intestin, à condition de les consommer crues ou de les  réchauffer. L’huile exerçant une action cholagogue (stimulation de la sécrétion biliaire), ce qui émulsionne les graisses alimentaires.

Partager
Publicités
SOCIETE SALE PEACE TOMATE

Publications similaires

Laissez un commentaire