Actualités

FA/UP : Le LRIDA recrute des assistants de recherches en sciences agronomiques et autres.

Depuis 2015, Le projet Protection et réhabilitation des sols pour améliorer la sécurité alimentaire (ProSOL) est mis en œuvre au Bénin par la GIZ (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit GmbH) dans le cadre de l’Initiative « Un seul Monde sans Faim », financée par le Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Economique et du Développement (BMZ).

TMG Research, une institution de recherche allemande en charge du volet recherche accompagnante du programme global sol a travaillé avec le projet ProSOL dans deux communes du Borgou et de l’Alibori. La recherche a été effectuée dans les villages de Kabanou (commune de Bembèrèkè) et Sinawongourou (commune de Kandi) où le modèle TSG a été développé avec la collaboration du projet ProSOL et les ONG partenaires travaillant sur le terrain.

Le modèle TSG est une approche de partage des connaissances et compétences d’agriculteur à agriculteur dont le but est de stimuler la diffusion à large échelle des technologies de gestion durable des terres et d’adaptation aux changements climatiques (GDT/ACC). Initialement piloté à Kabanou et Sinawongourou par TMG Research, ce modèle sert actuellement d’approche de mise à échelle du projet ProSOL et est mis en œuvre dans 408 villages à travers le Bénin.

Depuis 2020, TMG Research a enclenché le processus de transfert de compétences à son partenaire au Bénin, le Laboratoire de Recherche sur l’Innovation pour le Développement Agricole (LRIDA) de l’Université de Parakou (UP). Ainsi, à Kabanou et Sinawongourou, LRIDA, avec l’appui technique de TMG Research, LRIDA envisage poursuivre les activités de suivi et de monitoring des effets et impacts du modèle TSG dans le processus d’adoption des mesures de la GDT/ACC promues par le projet ProSOL.

Dans les départements du Zou et des Collines et dans les communes d’intervention du projet où le modèle a été introduit récemment, LRIDA va soutenir les efforts d’adaptation du modèle par une recherche transdisciplinaire qui permettra aux acteurs d’identifier les défis de mise en œuvre et proposer de façon participative les solutions contextuelles et durables. C’est dans ce contexte que LRIDA a bénéficié d’un contrat de financement de la GIZ pour couvrir la période allant de Septembre 2020 à Aout 2021.

Pour réussir sa mission, LRIDA recherche pour prestation de service : – Un (e) assistant (e) de recherche senior : Son rôle est d’assurer la coordination des activités de terrain et le suivi-évaluation des études. Il (elle) assistera le coordonnateur du présent projet et l’aide dans la conception et la réalisation des études, dans la supervision des activités de recherche accompagnante sur le terrain, la compilation des données et la mise à jour des bases de données et aussi dans la rédaction des rapports et articles.

– Quatre (4) assistant (e) s de recherche terrain : Ils (elles) seront positionné(e)s chacun dans l’un des quatre villages/sites d’intervention du LRIDA (Kabanou, Sinawongourou, Sokpa-Miniki et probablement Tanta) et pour la collecte et l’analyse primaire de données, le suivi et l’accompagnement de la mise en œuvre du modèle et le rapportage des activités au niveau village. Ils (elles) travailleront en étroite collaboration avec les techniciens des ONGs partenaires du ProSOL qui travaillent dans les villages ciblés et aussi avec les conseillers techniques.

Les conditions à remplir sont les suivantes :

Assistant de recherche senior :

 – Être titulaire d’au moins un master en sciences agronomiques, option sociologie et économie rurales. – Avoir au moins cinq (5) ans d’expérience dans la recherche-action ou la vulgarisation agricole et surtout la vulgarisation d’agriculteur à agriculteur – Avoir une bonne connaissance théorique et pratique des concepts de la gestion durable des terres et d’adaptation aux changements climatiques – Avoir une expérience dans la gestion de base de données avec Excel – Maitriser une ou plusieurs des langues suivantes : Bariba, Peulh, Nago, Mahi et Fon. – Être libre de tout autre engagement et disposé à travailler immédiatement et sans interruption pendant toute la durée du contrat

Assistants de recherche terrain

– Etre titulaire d’une licence ou d’un master en sciences agronomiques ou d’une maitrise en sociologie, économie ou géographie rurale. – Avoir au moins deux (2) ans d’expérience dans la recherche-action ou la vulgarisation agricole et surtout la vulgarisation d’agriculteur à agriculteur. – Avoir une bonne connaissance des mesures de gestion durables des terres et d’adaptation aux changements climatiques. Une expérience de travail dans ce domaine serait considérée comme un atout principal. – Etre familier aux logiciels de collecte et de traitement des données. – Maitriser une ou plusieurs de ces langues suivantes : Bariba, Peulh, Nago, Mahi, Fon. – Etre libre de tout autre engagement et disposé à vivre et/ou travailler immédiatement en milieu rural pendant toute la durée du contrat.

 Les dossiers de candidature doivent être envoyés par email à l’adresse info@lrida-up.org en un fichier pdf unique avec les pièces ci-après :

– Une demande indiquant les contacts du candidat, sa motivation et le poste souhaité – Une copie légalisée de l’acte de naissance ou de la carte d’identité nationale – Un CV maximum trois pages détaillé daté et signé du candidat – Une copie légalisée du diplôme demandé – Les preuves d’expériences mentionnées (copies légalisées des attestations) Pour toute information complémentaire, envoyez une requête à info@lrida-up.org La date limite de dépôt des dossiers est fixée au mardi 29 septembre 2020 Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s et invité(e)s au besoin à une interview de sélection.

Partager
Publicités
Le coton bio, le dernier challenge du Professeur Talon en Afrique

Publications similaires

Laissez un commentaire